Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Synthèse de nouveaux dérivés du C60 et de complexes de métaux de transition à bande de transfert de charge

CARDINALI, François (2005) Synthèse de nouveaux dérivés du C60 et de complexes de métaux de transition à bande de transfert de charge. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3013 Kb

Résumé

La présente thèse relate la synthèse de nouveaux dérivés du C60 et de complexes de métaux de transition à bande de transfert de charge. La découverte du C60 en 1985, suivie de celle des autres fullerènes, a suscité un renouvellement de l’intérêt de la communauté scientifique pour la chimie du carbone. Le C60, le plus abondant des fullerènes, a la structure d’un ballon de football. Après la mise au point de sa synthèse à l’échelle du gramme, en 1990, il a été possible de s’intéresser à ses propriétés. Il s’est révélé un excellent accepteur d’électron et/ou d’énergie. De ce fait, la synthèse et l’étude des propriétés électroniques de systèmes du type fullerène-donneur ont fait l’objet de nombreuses recherches au cours des dernières années. Dans ce contexte, nous avons synthétisé des dérivés covalents combinant le C60 à des complexes de métaux de transition, dont la capacité à donner des électrons est connue. Des études photophysiques ont ensuite été menées, et du transfert d’électron a été mis en évidence. Par la suite, nous nous sommes attelés à développer une approche supramoléculaire permettant d’associer le C60 à un chromophore donneur oligophénylènevinylène (OPV) par des liaisons non-covalentes, en l’occurrence des liaisons hydrogène entre deux ammoniums porteurs de C60 et un éther-couronne 18-O-6 OPV. Un effet coopératif a été mis en évidence lors de la complexation, dû aux interactions entre fullerènes. The current manuscript presents the synthesis of new C60 derivatives bearing transition metal complexes. The discovery of C60 in 1985, followed by that of the other fullerenes, renewed the interest of the scientific community for the chemistry of the carbon element. C60, the most abundant fullerene, has the shape of a football. After its synthesis was realised on the scale of one gram, in 1990, its properties were studied. It proved to be an excellent electron and/or energy acceptor. Therefore, the synthesis and the electronic properties of fullerene-donor systems have been largely investigated on the last decade. We thus synthesised covalent C60 derivatives bearing transition metal complexes, which are known to be electron donors. Photophysical studies proved the presence of electron transfer deactivation pathways in our systems. We also developed a supramolecular approach associating C60 with an oligophenylenevinylene (OPV) donor through non-covalent bonds, in our case H-bonds between two C60-ammonium derivatives and an 18-O-6 crown-ether bearing an OPV. A cooperative effect was evidenced through complexation studies, due to fullerene-fullerene interactions.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-3 Chimie, matériaux, plasturgie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 547 Chimie organique > 547.2 Synthèse et réactions
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 547 Chimie organique > 547.2 Synthèse et réactions

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-20 Physique, chimie, matériaux
Code ID:1001
Déposé le :13 Décembre 2005

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement