Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Les cônes alluviaux Crétacé Supérieur/Paléocène en Provence: traceurs de l'évolution morpho-tectonique des stades précoces de collision

LELEU, Sophie (2005) Les cônes alluviaux Crétacé Supérieur/Paléocène en Provence: traceurs de l'évolution morpho-tectonique des stades précoces de collision. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Utilisateurs enregistrés uniquement - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
64132 Kb

Résumé

Ce travail de thèse concerne les relations entre tectonique et sédimentation en contexte compressif (du Crétacé terminal à l'Eocène moyen) à différentes échelles d'espace en Provence occidentale. La présence de dépôts de cônes alluviaux syn-tectoniques sur la bordure nord du Bassin de l'Arc a tout d'abord permis de reconstituer les évolutions morpho-tectoniques et tectono-sédimentaires du système relief-bordure de bassin à partir de l'enregistrement sédimentaire. A plus large échelle, l'architecture du remplissage sédimentaire a ensuite été analysée sur un profil régional Nord-Sud pour intégrer les données issues du système relief-bordure de bassin à un contexte régional. Les modalités de la déformation en Provence occidentale ont alors été explicitées. L'évolution tectono-sédimentaire du système relief-bordure de bassin de l'Arc a été réalisée principalement par l'étude de la distribution et de l'évolution sédimentologique des dépôts de cônes alluviaux (Montagne Sainte-Victoire) qui a permis de reconstituer l'évolution morpho-tectonique des reliefs. La méthode a été de déterminer les processus qui contrôlent l'enregistrement architectural et sédimentologique des cônes alluviaux pour en tirer ensuite des informations sur la déformation des reliefs (calendrier, modalité et localisation). Il est apparu que le massif de la Montagne Sainte-Victoire enregistre des variations de surrection et de déformation différentes dans trois compartiments. L'évolution structurale du massif pendant la compression s'explique par la ré-activation de la zone de relais des failles de socle majeures (Aix et Durance). Entre le Santonien terminal et l'Eocène moyen, l'analyse de la distribution et de l'évolution sédimentaire en Provence occidentale a permis de dégager les modalités de déformation: (1) ré-activations localisées de failles héritées jusqu'au Paléocène moyen, (2) mise en place de nappe à l'Eocène inférieur ou moyen. Le domaine provençal n'a pas enregistré de flexure lithosphérique mais une déformation de socle pendant le stade de convergence précoce du système alpin (s.l.). Les déformations dans les Pyrénées et en Provence du Santonien terminal au Paléocène ont des modalités différentes affectant des structures lithosphériques héritées distinctes d'un domaine à l'autre.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Sujets:UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-15 Sciences de la terre et de l’univers, environnement
UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-14 Eau, environnement, aménagement, urbanisme
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 550 Sciences de la Terre > 551 Géologie, hydrologie, météorologie > 551.8 Géologie structurale. Tectonique
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 550 Sciences de la Terre > 551 Géologie, hydrologie, météorologie > 551.8 Géologie structurale. Tectonique
Code ID:1011
Déposé le :13 Décembre 2005

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement