Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Apport de l’IRMf dans la compréhension des bases neuroanatomiques de la mémoire autobiographique et de la projection dans l'avenir

BOTZUNG, Anne (2005) Apport de l’IRMf dans la compréhension des bases neuroanatomiques de la mémoire autobiographique et de la projection dans l'avenir. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

plein texte indisponible sur cette archive.

Résumé

Sur la base de deux axes théoriques complémentaires, ce travail s’intéresse aux soubassements neuroanatomiques de la mémoire autobiographique et de la projection dans l’avenir. Notre première expérience en IRMf (10 sujets), qui implique la remémoration de souvenirs personnels passés, confirme l’activation de réseaux neuraux largement distribués. Nos analyses par régions d’intérêt (ROI) indiquent un flux temporel antéro-postérieur des activations sous-tendant des étapes distinctes de la remémoration. Enfin, la procédure auto-rythmée nous permet d’estimer à environ six secondes la dynamique de construction du souvenir. Notre seconde expérience en IRMf (10 sujets), en étendant l’implication du réseau neural sous-tendant l’évocation de souvenirs à celle de projets, fournit les corrélats neurofonctionnels du voyage mental dans le temps. Nos analyses ROI suggèrent toutefois une augmentation de l’activité préfrontale antéro-médiane et temporale médiane en fonction de l’implication du sujet. Notre troisième expérience en IRMf (12 sujets) compare l’évocation de projets réels et fictifs. Les résultats confirment l’implication du processus hippocampique d’indexage des traces mnésiques passées dans l’évocation de projets. Ils suggèrent également l’existence d’un continuum en termes de contribution préfrontale antéro-médiane, en fonction de l’implication et de la cohérence personnelles du sujet. Notre dernier volet en IRMf, l’étude des déficits sélectifs de mémoire autobiographique, inclut deux patients d’étiologies différentes. Les données obtenues confirment le potentiel de ce type d’études, pourtant limité à ce jour, dans notre compréhension de l’organisation des soubassements neuronatomiques de la mémoire autobiographique. Nos résultats contribuent, en termes de corrélats neurofonctionnels, aux modèles de mémoire autobiographique les plus influents actuellement et lancent les prémisses de l’étude des structures cérébrales sous-tendant l’implication de soi.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Sujets:?? ACT-4 ??
?? 612.8 ??
?? DISC-16 ??
Code ID:1063
Déposé le :29 Mai 2006

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement