Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Etude des mécanismes d’induction de la différenciation et de l’apoptose par les rétinoïdes et les rexinoïdes dans les cellules de leucémie myéloïde aiguë (AML)

ROSSIN, Aurélie (2005) Etude des mécanismes d’induction de la différenciation et de l’apoptose par les rétinoïdes et les rexinoïdes dans les cellules de leucémie myéloïde aiguë (AML). Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

HTML
2 Kb
PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
13235 Kb

Résumé

Les rétinoïdes agissent via leur liaison à 2 familles de récepteurs nucléaires, les RAR et RXR, qui, sous forme d’hétérodimères, activent la transcription de gènes cibles. Ainsi, les rétinoïdes ont la capacité de moduler la prolifération, différenciation et apoptose de nombreux types cellulaires, ceci étant à la base de leur utilisation en prévention et thérapie de certains cancers. Le succès de la thérapie différenciative induite par l’acide rétinoïque (AR) est surtout démontré pour la leucémie promyélocytaire aiguë (APL) où il représente le traitement standard. Au cours de ma thèse, je me suis focalisée sur les capacités différenciatives et apoptogéniques des rétinoïdes sur des modèles cellulaires de leucémie myéloïde aiguë (AML) dont APL est un sous-type particulier. Nous avons démontré que l’induction de l’expression du ligand de mort TRAIL est responsable de l’induction de l’apoptose des cellules APL traitées par l’AR. Nous avons également établi l’existence de deux autres voies de signalisation impliquant le récepteur RXR et ses ligands (rexinoïdes) dans les cellules AML généralement réfractaires à l’AR. Dans un premier cas, L’addition d’un rexinoïde dans des conditions où la concentration d’AMPc est élevée, réengage les cellules AML dans leur voie de maturation granulocytaire suivie par leur apoptose. Dans un second cas, le traitement par un rexinoïde en absence de certaines voies de survie activées par des facteurs de croissance permet l’induction directe de l’apoptose des cellules immatures. Nous avons élucidé les bases moléculaires de ces voies induites par les rexinoïdes, incluant l’identification des récepteurs nucléaires impliqués et des voies d’apoptose activées.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Mots-clés libres:rétinoïdes, rexinoïdes, leucémie myéloïde aiguë, différenciation, apoptose
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 571 Physiologie et sujets voisins > 571.6 Biologie cellulaire
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 571 Physiologie et sujets voisins > 571.6 Biologie cellulaire

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:1250
Déposé le :16 Février 2007

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement