Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Etude de la population stellaire galactique des relevés X du satellite XMN-Newton

Hérent, Olivier (2006) Etude de la population stellaire galactique des relevés X du satellite XMN-Newton. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
38280 Kb

Résumé

L'astronomie X s'est pourvue en 1999 du satellite européen XMM-Newton quipermet de sonder très profondément les sources X jusqu'à des distances de l'ordre du kilo-parsec sur un large champ de vue (30') et une grande gamme d'énergie (0.2-12 keV). Le but de cette thèse est d'analyser en détail les populations stellaires de la Galaxie contenues dans le relevé en rayons X de ce satellite. Bien que l'observatoire XMM-Newton soit situé hors de l'atmosphère terrestre, la résolution de ses télescopes X est bien moins importante que celle des télescopes optiques au sol. Ceci nécessite donc une identification des sources optiques responsables de l'émission X et des études spectroscopiques supplémentaires. Le premier travail a consisté à essayer d'identifier certaines contreparties à partir de la photométrie Halpha. J'ai pu montrer que l'imagerie Halpha est une technique très utile pour l'identification des sources XMM-Newton dans le plan galactique. Elle a permis principalement l'identification d'étoiles Me actives ainsi que de quelques sources accrétantes. Dans un deuxième temps, j'ai analysé les étoiles dans des champs XMM-Newton du plan galactique. Leur paramètres, et la comparaison avec des modèles de population stellaire émettant en rayons X, peuvent être utilisés pour contraindre l'augmentation des échelles de hauteur des populations stellaires jeunes avec l'âge. Enfin, cette modélisation a été améliorée grâce à l'étude d'un échantillon d'étoiles préparé par mes soins. Les modèles représentent très bien les observations sur plus de 5 ordres de grandeur en flux. A basses latitudes, il fut cependant nécessaire de modifier un paramètre pour rendre compte de l'absorption interstellaire.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Sujets:UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-15 Sciences de la terre et de l’univers, environnement
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 520 Astronomie, cartographie, géodésie > 522 Techniques, procédés, équipement, matériels > 522.6 Méthodes particulières d'observation
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 520 Astronomie, cartographie, géodésie > 522 Techniques, procédés, équipement, matériels > 522.6 Méthodes particulières d'observation

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-13 Espace
Code ID:1274
Déposé le :03 Avril 2007

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement