Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

ARN régulateurs procaryotiques et virulence

HUNTZINGER, Eric (2005) ARN régulateurs procaryotiques et virulence. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
49277 Kb

Résumé

Durant ma thèse, je me suis intéressé à deux ARN régulateurs procaryotiques. Le premier, l’ARNIII, est un ARN multifonctionnel qui régule l’expression des gènes de virulence chez Staphylococcus aureus. Le second, CopA, est un ARN strictement complémentaire à sa cible et régule le taux de réplication du plasmide R1. L’ARNIII réprime l’expression des facteurs d’adhésion et active la synthèse des toxines en fin de phase exponentielle de croissance. Nous avons montré que le domaine 3’ de l’ARNIII est nécessaire et suffisant pour l’inhibition de l’expression de deux protéines au niveau post-transcriptionnel, la protéine A et SA1000. La fixation de l’ARNIII à ses cibles est initiée par un contact boucle-boucle qui est rapidement converti en un duplex étendu. Ce duplex est ensuite la cible de la RNase III pour induire la dégradation rapide de l’ARNm. Nous avons également montré que la protéine Hfq est un ligand de l’ARNIII. Cette protéine est généralement impliquée dans des mécanismes de régulation basés sur des ARN régulateurs. La fonction de cette interaction dans la virulence de S. aureus est en cours d’étude. L’ARN antisens CopA régule le taux de réplication du plasmide R1 en contrôlant la synthèse de la protéine initiatrice de la réplication, RepA. La fixation de CopA à sa cible, l’ARNm repA, inhibe la traduction et favorise la dégradation de l’ARNm par la RNase III. L’interaction entre les deux ARN conduit à la formation d’un complexe irréversible. Ce complexe n’est pas un duplex étendu, mais contient une jonction à quatre hélices stabilisée par une longue hélice intermoléculaire, l’hélice C. Nous avons montré que les structures des deux ARN ont évoluées afin de bloquer la progression du complexe irréversible vers le duplex étendu. De plus, nous avons montré que au sein du complexe irréversible, l’hélice C est reconnue efficacement par la RNase III au niveau de sites préférentiels.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Mots-clés libres:ARN régulateurs, relation structure-fonction des ARN, Staphylococcus aureus, réplication plasmidique
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:1279
Déposé le :26 Mars 2007

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement