Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Les troubles de la conscience de Soi dans la schizophrénie

GOKALSING, Erick (2003) Les troubles de la conscience de Soi dans la schizophrénie. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
957 Kb

Résumé

Les données récentes concernant la mémoire épisodique montrent qu'il existe dans la schizophrénie une altération des performances pour les souvenirs associés à la remémoration consciente (conscience autonoétique), mais pas pour ceux associés au sentiment de familiarité (conscience noétique). Ceci laisse supposer l'implication des troubles de la conscience de Soi dans cette maladie, hypothèse déjà pressentie par Henri EY, et que notre travail se propose d'étayer. Notre première expérience propose d'évaluer la pertinence des informations dont se rappellent consciemment les schizophrènes au moyen d'une épreuve d'oubli dirigé associée à l'évaluation des états subjectifs de conscience éprouvés lors de la reconnaissance. Les résultats confirment l'existence d'une altération quantitative et qualitative de la conscience autonoétique et suggèrent l'existence d'une altération de la régulation stratégique des contenus de la conscience dans cette maladie. Notre deuxième expérience s'intéresse au lien existant entre l'évaluation subjective de nos connaissances et la réalité de celles-ci, mais aussi au lien existant entre cette expérience subjective et l'action qui en découle. En faisant varier la motivation (par une incitation financière) et les modalités de réponse à un questionnaire de mémoire sémantique (réponse forcée versus facultative), nous montrons que par rapport à des témoins, les schizophrènes évaluent moins bien leurs connaissances et le lien entre cette évaluation subjective et le comportement qui en découle est de moindre qualité. Par contre, la régulation stratégique de la réponse de façon à améliorer la performance existe, tout comme la sensibilité à la motivation. Notre travail permet ainsi de confirmer l'existence de troubles de la conscience de Soi dans la schizophrénie et est compatible avec l'hypothèse selon laquelle cette altération cognitive de haut niveau serait l'anomalie fondamentale commune à toutes les formes de la maladie.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Mots-clés libres:Schizophrénie, Cognition, Mémoire, Conscience Autonoétique, Oubli Dirigé, Fonctions Exécutives, Conscience de Soi, Motivation Financière
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.8 Maladies du système nerveux. Neurologie. Troubles psychiques
Classification Thèses Unistra > Santé > Médecine et odontologie > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.8 Maladies du système nerveux. Neurologie. Troubles psychiques

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:1337
Déposé le :28 Novembre 2007

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement