Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Physiopathologie de l'infection à Toxoplasma gondii : mécanismes cellulaires et moléculaires contribuant à l'arrêt de la gestation dans un modèle murin de toxoplasmose acquise

SENEGAS, Alexandre (2007) Physiopathologie de l'infection à Toxoplasma gondii : mécanismes cellulaires et moléculaires contribuant à l'arrêt de la gestation dans un modèle murin de toxoplasmose acquise. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4143 Kb

Résumé

La gravité de la toxoplasmose congénitale varie avec l’âge de la grossesse. En effet, l’infection au cours du premier trimestre peut entraîner un avortement dont les mécanismes sont inconnus. L’objectif de ce travail a été de caractériser dans un modèle murin, les mécanismes abortifs lors d’une infection par Toxoplasma gondii. Des souris Swiss infectées avec des kystes de la souche ME49 de type II de T. gondii au lendemain de la fécondation, jour 1 (J1) de gestation, présentent des résorptions à partir de J10. De plus, peu de parasites sont présents dans les unités fœto-placentaires et aucune nécrose n’est observée. Nos résultats révèlent la présence dans les unités fœto-placentaires infectées d’hémorragies, d’une apoptose des cellules de la decidua basalis, d’une diminution du nombre de cellules NK utérine (uNK) matures, d’une dilatation des artères spiralées, d’une diminution des ARNm d’IL 15 et d’une augmentation des ARNm du VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor). Par ailleurs, une augmentation d’IFN-γ sérique et placentaire est observée chez ces souris. Connaissant le rôle de l’IFN-γ dans les processus abortifs non infectieux, nous avons utilisé des souris invalidées pour le récepteur à l’IFN-γ (IFN-γR-/-) pour déterminer son rôle dans les mécanismes abortifs observés. Nos résultats montrent (i) une diminution du nombre de résorptions au cours de l’infection (ii) accompagnée d’une absence de dilatation des artères spiralées, d’apoptose des cellules placentaires et aucune modification de production des ARNm de l’IL-15. Cette étude suggère que les mécanismes abortifs induits par T. gondii lors de la gestation ne seraient pas dus à l’action directe du parasite à l’interface materno-fœtale mais à l’augmentation de la production d’IFN-γ.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Mots-clés libres:toxoplasmose congénitale, Toxoplasma gondii, gestation, résorption, IFN-γ, apoptose, cellules NK utérines, artères spiralées, VEGF, IL-15
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.9 Autres maladies
Classification Thèses Unistra > Santé > Médecine et odontologie > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.9 Autres maladies
Code ID:1348
Déposé le :05 Décembre 2007

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement