Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Nouvelle voie d’accès à la nafuredine

MARTIN, Bénédicte (2007) Nouvelle voie d’accès à la nafuredine. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Utilisateurs enregistrés uniquement - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1414 Kb

Résumé

Le but de ce travail était de développer une nouvelle voie d’accès à la nafuredine, un anthelmintique isolé du jus de fermentation d’une souche fongique (Aspergillus niger FT-0554). La molécule de nafuredine se caractérise par la présence d’un résidu β, γ-époxy-δ-lactone auquel est attachée une chaîne latérale polyénique comportant 2 centres asymétriques. Nous avons développé une synthèse stéréosélective du fragment C9-C18 de la nafuredine en 11 étapes avec un rendement global de 16% à partir du (S)-3-hydroxy-2-méthylpropanoate de méthyle et de (S)-2-méthyl-butanol. L’étape-clé de cette synthèse est la génération d’une liaison double carbone-carbone trisubstituée par hydroalumination d’un alcool propargylique dérivant de l’ester précédent. L’iodation de l’alane ainsi généré suivie d’un traitement par du méthylcuprate de lithium a donné un alcool allylique facilement homologué en la chaîne latérale de la nafuredine par mise en œuvre d’une oléfination de Julia-Kocienski. Ce fragment ayant été converti, dans la littérature, en nafuredine, son obtention constitue une synthèse formelle. La préparation du motif lactonique de la nafuredine a été réalisée par mise en œuvre d’une réaction de métathèse ; l’ester insaturé précurseur étant obtenu à partir d’acide (R)-malique. Une lactone, potentiellement convertible en nafuredine, a ainsi pu être obtenue de façon très courte avec un rendement de l’ordre de 30%.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Mots-clés libres:Nafuredine ; hydroalumination ; oléfination de Julia-Kocienski ; métathèse intramoléculaire
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-3 Chimie, matériaux, plasturgie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 547 Chimie organique > 547.2 Synthèse et réactions
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 547 Chimie organique > 547.2 Synthèse et réactions

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-20 Physique, chimie, matériaux
Code ID:1349
Déposé le :28 Novembre 2007

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement