Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Étude de l’importation nucléaire de la protéine P6 du virus de la mosaïque du chou-fleur et de son rôle dans la suppression du RNA silencing antiviral

HAAS, Gabrielle (2007) Étude de l’importation nucléaire de la protéine P6 du virus de la mosaïque du chou-fleur et de son rôle dans la suppression du RNA silencing antiviral. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
22048 Kb

Résumé

La protéine P6 du virus de la mosaïque du chou-fleur (CaMV), un pararétrovirus de plante, est un composant clé du cycle de multiplication du CaMV. Cette protéine multifonctionnelle est impliquée dans le déterminisme du spectre d’hôte, dans l’expression des symptômes de la virose, et dans la synthèse des autres protéines virales à partir d’un ARN polycistronique, selon un mécanisme non canonique. En outre, cette protéine forme des corps d’inclusion cytoplasmiques, les viroplasmes denses, considérés comme un compartiment viral où résident les étapes principales de la multiplication virale. Enfin, des données récentes ont montré que P6 est une protéine nucléo-cytoplasmique, laissant entrevoir qu’elle exerce une ou plusieurs fonctions au sein du noyau. Afin d’élucider le rôle nucléaire de P6, nous avons étudié la voie d’importation de cette protéine. Des expériences de mutagenèse dirigée et d’interaction protéine-protéine in vitro ont révélé que P6 est importée dans le noyau par l’importine α grâce à deux signaux de localisation nucléaire (NLS), l’un classique et l’autre atypique. Des expériences menées in planta ont également révélé que le transport nucléo-cytoplasmique de la protéine est essentiel pour l’infectivité du virus, attestant de l’importance de la ou des fonctions nucléaires de P6. Grâce à des études génétiques, nous avons pu démontrer qu’une des fonctions nucléaires de P6 est de supprimer le RNA silencing, un mécanisme paneucaryotique de régulation de l’expression des gènes, impliqué dans la défense contre les infections virales, dans le développement, et dans le maintien de l’intégrité du génome nucléaire.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Mots-clés libres:virus, signal de localisation nucléaire, RNA silencing, suppresseur
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 580 Plantes. Botanique > 581 Sujets particuliers de la biologie végétale > 581.3 Génétique et évolution
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 580 Plantes. Botanique > 581 Sujets particuliers de la biologie végétale > 581.3 Génétique et évolution

CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:1407
Déposé le :03 Avril 2008

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement