Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Sociogenèse et expression des comportements individuels et collectifs chez le cheval

BOURJADE, Marie (2007) Sociogenèse et expression des comportements individuels et collectifs chez le cheval. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2698 Kb

Résumé

Ce travail porte sur l’influence des congénères dans la régulation du comportement social chez le cheval. Un premier aspect de l’étude développe l’influence de l’environnement social sur l’acquisition des compétences sociales des jeunes, puis leurs conséquences sur le succès reproducteur précoce des étalons. Nos résultats montrent que le comportement des jeunes chevaux de Przewalski peut être associé à certaines caractéristiques de leur groupe natal, comme le ratio jeune/adulte du groupe. Au sein de la famille, le développement de leur réseau de relations s’accompagne d’une différenciation des interactions sociales des jeunes avec leurs différents partenaires jeunes et adultes, susceptibles de constituer des voies d’influences sociales complémentaires. L’influence des adultes non-apparentés sur le comportement des jeunes a été mise en évidence au travers d’une approche expérimentale sur des chevaux domestiques de même âge. Nos résultats indiquent un effet de l’interaction entre la présence de jeunes et d’adultes dans la sociogenèse des jeunes chevaux. En outre, un lien prédictif entre le rang hiérarchique des étalons célibataires et le nombre de poulains qu’ils conçoivent ultérieurement, a été mis en évidence dans la population de chevaux de Przewalski, suggérant d’importantes conséquences fonctionnelles au développement des compétences sociales des mâles. Enfin, ce travail explore les processus décisionnels impliqués dans les déplacements des familles de chevaux de Przewalski. Il s’avère que les chevaux effectuent des décisions collectives auxquelles les adultes participent plus que les jeunes. La coordination sociale des groupes y est affectée par des facteurs environnementaux. Nos résultats indiquent que les chevaux sont susceptibles d’effectuer un compromis entre leurs motivations individuelles et le maintien de la cohésion sociale. Certains individus plus influents, pourraient faire bénéficier au groupe d’une meilleure connaissance de l’environnement. Dans l’ensemble, ce travail contribue à une meilleure compréhension du rôle des influences sociales intra- et inter-générationnelles dans l’acquisition des compétences sociales et dans le fonctionnement des groupes.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Physiologie et biologie des organismes, populations-interactions
Mots-clés libres:influence sociale, développement comportemental, succès reproducteur précoce, processus décisionnel, déplacement collectif
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-34 Autres
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 590 Animaux. Zoologie > 591 Sujets particuliers de la biologie animale > 591.5 Comportement. Ethologie
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 590 Animaux. Zoologie > 591 Sujets particuliers de la biologie animale > 591.5 Comportement. Ethologie

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:1427
Déposé le :02 Avril 2008

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement