Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

La chimie des éléments lourds : une étude par des méthodes de chimie quantique relativiste

DUBILLARD, Sébastien (2008) La chimie des éléments lourds : une étude par des méthodes de chimie quantique relativiste. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Utilisateurs enregistrés uniquement - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2192 Kb

Résumé

("Plan du manuscrit") Le chapitre 2 sera l’occasion de faire quelques brefs rappels concernant la théorie de la relativité restreinte ainsi que d’aborder ses conséquences en chimie. C’est également dans ce chapitre que nous verrons les différentes méthodes que nous serons amenés à utiliser. La suite de cette thèse sera organisée autour de deux axes. Le premier regroupe les chapitres 3 et 4 et sera centré sur l’étude de la liaison chimique au sein de molécules contenant des éléments lourds. Le chapitre 3 s’intéresse à la géométrie de trois actinyles : ThO2, PaO2+ et UO2 2+. En effet de ces trois molécules isoélectroniques, seul le thorionyle est coudé. Il s’agit donc d’essayer de comprendre pourquoi ces trois molécules, très proches du point de vue de leur structure électronique, n’ont pas la même géométrie. L’objet du chapitre 4 sera l’étude de l’impact du couplage spin-orbite sur la géométrie des homologues lourds de l’eau H2Te, H2Po et H2eka-Po (ou H2Uuh). Il sera l’occasion de réaliser une analyse de la liaison en utilisant des orbitales moléculaires relativistes localisées. Le second axe de ce travail embrasse les chapitres 5 et 6 et aura pour thème les états excités des composés d’actinides. Le chapitre 5 est une étude méthodologique autour des états excités de l’américyle dans divers états d’oxydation (AmO2+, mO2+2+ et AmO23+. On y compare différentes méthodes entre elles et en particulier leur capacité à prendre en compte l’interaction spin-orbite et à traiter la corrélation électronique. Le chapitres 6 s’intéresse aux états excités du monoxyde de thorium ThO et de son cation ThO+. Les spectres de ces deux molécules ainsi que les constantes spectroscopiques de chacun des états excités seront calculés grâce à la méthode Fock-Space Couled Cluster (FSCC) alors des calculs Time-Dependent Density Functional Theory (TD-DFT) nous donnerons accès aux énergies d’excitation verticales de ThO. Tout au long de ce manuscrit, nous utiliserons les unités atomiques (u.a.) définies par : ¯h = me = 4πe0 = 1.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Chimie. Chimie informatique et théorique
Mots-clés libres:théorie de la relativité restreinte ; chimie ; éléments lourds ; actinyles ; américyle ; monoxyde de thorium ; énergies
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 660 Génie chimique, technologies alimentaires > 661 Technologie des produits chimiques industriels (chimie lourde)
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences appliquées > 660 Génie chimique, technologies alimentaires > 661 Technologie des produits chimiques industriels (chimie lourde)

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-3 Chimie, matériaux, plasturgie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 541 Chimie physique et théorique > 541.2 Chimie théorique
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 541 Chimie physique et théorique > 541.2 Chimie théorique

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-20 Physique, chimie, matériaux
Code ID:1497
Déposé le :18 Novembre 2008

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement