Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

CTIP2 : un facteur clé dans l’établissement de la latence transcriptionnelle post-intégrative du VIH-1

SUZANNE, Stella Emilie Agnes (2008) CTIP2 : un facteur clé dans l’établissement de la latence transcriptionnelle post-intégrative du VIH-1. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
9905 Kb

Résumé

L'expression du VIH-1 est contrôlée par de multiples facteurs cellulaires et viraux. Dans un premier temps, j'ai mis en évidence l'effet répresseur sur la transcription virale du cofacteur cellulaire CTIP2 lors de la phase précoce de l'infection. J'ai également démontré l'association de CTIP2 avec un complexe enzymatique contenant HDAC1, HDAC2 et SUV39H1 afin d'induire un environnement hétérochromatinien autours du promoteur viral et un "silencing" des gènes viraux. CTIP2 induit donc une latence transcriptionnelle post-intégrative dans les cellules microgliales. Dans la seconde partie de ma thèse, j'ai étudié l'influence de ce facteur répresseur de la transcription virale sur les fonctions de la protéine virale Vpr et plus particulièrement sur l'induction de l'arrêt du cycle cellulaire dans les cellules infectées. L'expression du gène de p21 est augmentée lors de l'infection par le VIH-1 et permet le blocage en phase G2/M; CTIP2 contre-carre cet effet médié par Vpr et l'arrêt du cycle cellulaire qui en résulte. J'ai pu mettre en évidence le recrutement du même complexe enzymatique par CTIP2 sur le promoteur de p21 pour réprimer son expression que celui mis en évidence précédemment sur le promoteur viral. L'ensemble de mes résultats tend à démontrer que CTIP2 est un répresseur constitutif de p21 et un inhibiteur potentiel des fonctions de Vpr. Les effets anti-VIH de CTIP2 ne se résument sans doute pas seulement à une répression de la transcription virale, mais il se peut que CTIP2 agisse à différents niveaux au cours de l’infection par le VIH-1 en ciblant à la fois les gènes viraux et cellulaires pour contribuer à la mise en place et au maintient de la latence.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Mots-clés libres:VIH-1 ; transcription ; CTIP2 ; chromatine ; Vpr ; cycle cellulaire
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 579 Micro-organismes, champignons, algues > 579.2 Virus
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 579 Micro-organismes, champignons, algues > 579.2 Virus

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:1591
Déposé le :05 Mars 2009

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement