Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

De l’influence du sentiment d’injustice procédurale et interactionnelle à la prédiction de la colère-état et de la violence au travail

DIDRY, Alexandra Eléonore (2008) De l’influence du sentiment d’injustice procédurale et interactionnelle à la prédiction de la colère-état et de la violence au travail. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1767 Kb

Résumé

Cette thèse étudie la violence au travail sous l'angle de l’injustice organisationnelle et de la colère. Une enquête, réalisée auprès d’une dizaine d’entreprises françaises, met en évidence des liens positifs entre le sentiment d'injustice procédurale et interactionnelle, la colère-état et la violence au travail. Une correspondance apparaît entre la source de l’injustice - agent ou système - et la cible sociale visée par la violence - individu ou organisation. La colère-état médiatise partiellement la relation entre l'injustice interactionnelle et la violence interpersonnelle. Cette étude corrélationnelle est complétée par quatre expérimentations de laboratoire permettant de provoquer in situ un sentiment d'injustice et de vérifier son impact sur les comportements de violence et la colère. Les résultats confirment tous l’effet de la non-consistance procédurale sur la violence. Si la vengeance comporte des motivations mixtes, hostiles et instrumentales, la restauration immédiate de la justice explique principalement les comportements de violence en réponse à l'injustice. L’effet de l’injustice sur la violence envers l’offenseur est d’autant plus important que la situation de compétition est incertaine et ambiguë, l'incertitude augmentant la saillance des indices d'injustice procédurale. A partir des résultats obtenus, des pistes de prévention en termes de justice des pratiques managériales sont discutées.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Psychologie sociale
Mots-clés libres:violence au travail ; injustice organisationnelle ; colère-état ; compétition ; gestion de l'incertitude
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 100 Philosophie, parapsychologie et occultisme, psychologie > 150 Psychologie, psychanalyse > 152 Perception sensorielle, mouvements, émotions, pulsions > 152.4 Emotions
Classification Thèses Unistra > Sciences humaines et sociales > Philosophie, psychologie > 150 Psychologie, psychanalyse > 152 Perception sensorielle, mouvements, émotions, pulsions > 152.4 Emotions

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-34 Autres
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 300 Sciences sociales > 330 Économie > 331 Economie du travail > 331.2 Conditions d'emploi
Classification Thèses Unistra > Droit, économie, gestion et science politique > Sciences économiques et de gestion > 330 Économie > 331 Economie du travail > 331.2 Conditions d'emploi

CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 300 Sciences sociales > 302 Interaction sociale
Classification Thèses Unistra > Sciences humaines et sociales > Sciences sociales, sociologie, anthropologie > 301-309 Sociologie et anthropologie. Différents sujets > 302 Interaction sociale

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-8 Psychologie, sociologie, démographie, ethnographie
Code ID:1604
Déposé le :29 Avril 2009

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement