Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Modulation sérotonergique différentielle de l’horloge circadienne principale entre rongeurs diurnes et nocturnes

CUESTA, Marc (2009) Modulation sérotonergique différentielle de l’horloge circadienne principale entre rongeurs diurnes et nocturnes. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2754 Kb

Résumé

Les noyaux suprachiasmatiques (SCN) sont le siège de l’horloge circadienne principale chez les Mammifères. Ils sont synchronisés par divers facteurs, dont la lumière ou la sérotonine. Mon travail de thèse a consisté à caractériser les mécanismes de synchronisation des SCN par le système sérotonergique chez des rongeurs nocturnes (Rat) et diurnes (Arvicanthis soudanais). Mon premier axe de recherche visait à déterminer la diurnalité de l’Arvicanthis soudanais. Chez cette espèce, certains paramètres rythmiques sont bimodaux (activité locomotrice, température corporelle) et d’autres unimodaux (glycémie, léptinémie, 5-HT hippocampique). Dans les deux cas, la phase de ces rythmes est souvent opposée à celle du Rat. Nous pouvons conclure que, malgré une bimodalité partielle, l’Arvicanthis soudanais est un modèle diurne. Mon second axe de recherche portait sur la synchronisation sérotonergique des SCN chez l’Arvicanthis soudanais. Nous avons montré via l’utilisation de fluoxétine, un inhibiteur de recapture 5-HT, que cette modulation sur les SCN et la synchronisation photique est opposée entre rongeurs diurnes et nocturnes. Mon troisième axe de recherche a tenté de résoudre le paradoxe sérotonergique du système circadien du Rat. Nous avons montré que le système sérotonergique induit des effets non-photiques via l’activation des récepteurs 5-HT1A/7 et que les effets de type photique, propres à cette espèce, sont dus à l’activation des récepteurs 5-HT2C/3. L’ensemble de ces travaux a démontré que le système sérotonergique agit de manière différentielle entre rongeurs nocturnes et diurnes, ce qui ouvre des perspectives biomédicales chez l’Homme qui est également une espèce diurne.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 610 Médecine et santé > 615 Pharmacologie et thérapeutique > 615.1 Médicaments > 615.19 Chimie pharmaceutique
Classification Thèses Unistra > Santé > Médecine et odontologie > 610 Médecine et santé > 615 Pharmacologie et thérapeutique > 615.1 Médicaments > 615.19 Chimie pharmaceutique

CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 610 Médecine et santé > 612 Physiologie humaine > 612.02 mécanismes de régulation, culture de tissus et d'organes. Rythmes biologiques
Classification Thèses Unistra > Santé > Médecine et odontologie > 610 Médecine et santé > 612 Physiologie humaine > 612.02 mécanismes de régulation, culture de tissus et d'organes. Rythmes biologiques

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 571 Physiologie et sujets voisins > 571.7 Régulation biologique et sécrétions. Hormones
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 571 Physiologie et sujets voisins > 571.7 Régulation biologique et sécrétions. Hormones
Code ID:1622
Déposé le :20 Mai 2009

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement