Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Rôle du récepteur des androgènes (RA) et du récepteur activé par les proliférateurs des peroxysomes β (PPARβ) dans le muscle squelettique chez la souris

CHAMBON, Céline (2009) Rôle du récepteur des androgènes (RA) et du récepteur activé par les proliférateurs des peroxysomes β (PPARβ) dans le muscle squelettique chez la souris. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Utilisateurs enregistrés uniquement - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
13673 Kb

Résumé

Chez les Mammifères, les muscles squelettiques représentent 55% de la masse corporelle. Leurs propriétés d’excitabilité, de contractilité et d’élasticité leur permettent de générer force et mouvements. Ils possèdent également une fonction métabolique essentielle. Mon travail de thèse se propose de caractériser le rôle de deux récepteurs nucléaires, le récepteur des androgènes (RA) et le récepteur activé par les proliférateurs des peroxysomes β (PPARβ) dans ces fonctions contractiles et métaboliques. Pour ce faire, nous avons invalidé sélectivement dans les myocytes du muscle squelettique chez la souris, soit le RA, soit PPARβ, à l’aide du système Cre-LoxP. Dans la première partie de ce travail, nous avons démontré que le RA des myocytes relaye les effets anaboliques des androgènes dans les muscles du périnée, mais pas dans ceux des membres. En revanche, nous avons établi que, dans les muscles des membres, il joue un rôle essentiel dans la régulation des capacités contractiles. Dans la deuxième partie de la thèse, nous avons démontré que l’invalidation de PPARβ sélectivement dans les myocytes, aussi bien de manière constitutive que spécifiquement à l’âge adulte, induit une conversion de fibres lentes et oxydatives en fibres rapides et glycolytiques. De plus, cette conversion de fibres est associée à une diminution des capacités d’oxydation des acides gras par les muscles et conduit au développement d’une obésité et d’un diabète de type II avec la sédentarité. En conclusion, ces résultats apportent une meilleure compréhension des fonctions musculaires et permettront à long terme le développement de nouvelles thérapies dans le traitement de la perte de masse et de force musculaire, ainsi que dans le traitement des désordres métaboliques.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 610 Médecine et santé > 611 Anatomie humaine, cytologie, biologie des tissus humains > 611.7 Appareil locomoteur. Tégument
Classification Thèses Unistra > Santé > Médecine et odontologie > 610 Médecine et santé > 611 Anatomie humaine, cytologie, biologie des tissus humains > 611.7 Appareil locomoteur. Tégument

CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:1697
Déposé le :07 Décembre 2009

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement