Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Réponses aux contraintes de reproduction chez le manchot Adélie

BEAULIEU, Michaël Jean-Jacques (2009) Réponses aux contraintes de reproduction chez le manchot Adélie. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4749 Kb

Résumé

D'après la théorie des traits d'histoire de vie, toute augmentation de l'énergie allouée à la reproduction se fait au détriment de la survie et de la fécondité future des adultes. Par conséquent, les organismes longévifs se doivent de minimiser leur effort dans la reproduction actuelle de façon à maximiser leurs chances de survie et donc leur succès reproducteur tout au long de leur vie. Par ailleurs, chez les espèces biparentales, un conflit d'intérêt peut surgir entre les deux membres du couple puisque chacun des parents est censé minimiser son effort dans la reproduction actuelle. Nous avons examiné le compromis entre reproduction et maintenance chez une espèce longévive et biparentale, le manchot Adélie Pygoscelis adeliae, lorsque les animaux doivent faire face à deux contraintes (expérimentale et environnementale) affectant l'accessibilité aux ressources alimentaires pendant la saison de reproduction. Quelle que soit la contrainte, les manchots Adélie changent leur comportement de recherche alimentaire : augmentation de la durée des voyages alimentaires en mer, modification de leur distribution spatiale et des paramètres de plongée. Ces modifications comportementales pourraient être la résultante de changements hormonaux (notamment de prolactine). Par ailleurs, les manchots privilégient leur maintenance en augmentant leur capacité antioxydante et semblent ainsi limiter l'impact négatif de la reproduction sur la sénescence de l'organisme (taille de télomères stable). Néanmoins, si la contrainte est trop importante, ces changements comportementaux et physiologiques sont insuffisants pour éviter une détérioration de leur condition corporelle, de leur taux de survie et de leur fécondité l'année suivante. Cela pourrait expliquer pourquoi, lorsqu'un seul membre du couple subit une forte contrainte, son partenaire n'augmente pas sa dépense parentale en réponse, probablement pour éviter les conséquences générées à long terme par un investissement trop important. La flexibilité du comportement parental chez le manchot Adélie apparaît donc limitée. Au delà d'un certain seuil de contrainte, cette flexibilité ne permet pas aux manchots d'échapper aux conséquences négatives de la reproduction sur leur maintenance.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Physiologie et biologie des organismes, populations-interactions
Mots-clés libres:contrainte de reproduction ; compensation ; compromis ; corticostérone ; couple ; hormones ; investissement parental ; manchot Adélie ; prolactine ; recherche alimentaire ; signature isotopique ; stress oxydant ; succès reproducteur ; survie ; télomères
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-34 Autres
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 590 Animaux. Zoologie > 598 Oiseaux > 598.4 Canards, oies, cygnes, pélicans, manchots
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 590 Animaux. Zoologie > 598 Oiseaux > 598.4 Canards, oies, cygnes, pélicans, manchots

CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 590 Animaux. Zoologie > 591 Sujets particuliers de la biologie animale > 591.5 Comportement. Ethologie > 591.56 Comportement sexuel et familial. Hibernation. Migration
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 590 Animaux. Zoologie > 591 Sujets particuliers de la biologie animale > 591.5 Comportement. Ethologie > 591.56 Comportement sexuel et familial. Hibernation. Migration

CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 578 Biologie des organismes vivants > 578.4 Adaptation
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 578 Biologie des organismes vivants > 578.4 Adaptation

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:1750
Déposé le :05 Mars 2010

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement