Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Diversité des mécanismes d’oxydo-réduction de l’arsenic chez les bactéries : des souches cultivables aux communautés

HEINRICH-SALMERON, Audrey (2009) Diversité des mécanismes d’oxydo-réduction de l’arsenic chez les bactéries : des souches cultivables aux communautés. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
25724 Kb

Résumé

Les bactéries sont retrouvés dans des milieux très variés allant des plus communs aux plus extrêmes, comme les sites miniers arséniés de Carnoulès, de Salsigne ou de Sainte-Marie-aux-Mines. De nombreuses bactéries sont impliquées dans le cycle bio-géochimique de l’arsenic et jouent un rôle crucial dans sa biodisponibilité. Certaines possèdent l’arsénite-oxydase (Aox) qui catalyse l’oxydation de l’AsIII en AsV, constituant la première étape de détoxication. L’objectif de ce travail est d‘étudier la diversité des mécanismes d’oxydo-réduction de l’arsenic chez les bactéries. Mon travail s’est focalisé sur l’analyse de la diversité des gènes aox observée chez des isolats en condition de laboratoire et au sein de communautés complexes en conditions in situ. Ces travaux ont conduit à la caractérisation de trois souches : Pseudomonas S11, Leptothrix S1.1 et Thiomonas 3As. Une analyse génétique a complété l’analyse physiologique de Thiomonas. Ces études ont de plus conduit à la mise en évidence d’arsénite-oxydases particulières dont l’activité est exprimée de manière constitutive ou présentant une activité enzymatique élevée. Puis l’analyse des séquences AoxB issues de diverses bactéries cultivables et de communautés bactériennes a permis la mise en évidence d’une variabilité de séquences AoxB et nous a conduit à proposer le gène aoxB comme marqueur moléculaire des bactéries arsénite-oxydantes aérobies. Enfin l’analyse des gènes aox par une étude de génomique environnementale sur la communauté bactérienne du site de Carnoulès, a permis de mieux appréhender les interactions trophiques entre les souches et de mettre en évidence le rôle pivot de Thiomonas sp. dans cet environnement.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la Biologie
Mots-clés libres:arsenic ; diversité ; bactéries arsénite-oxydantes ; gènes aox
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-2 Bio-industries, biotechnologies
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 579 Micro-organismes, champignons, algues > 579.3 Bactéries
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 579 Micro-organismes, champignons, algues > 579.3 Bactéries
Code ID:1753
Déposé le :08 Mars 2010

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement