Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Contribution à l'étude du rôle de l'apolipoprotéine E et de la protéine de jonction claudine 1 comme nouvelles cibles thérapeutiques au cours de l'infection par le virus de l'hépatite C

KRIEGER, Sophie (2009) Contribution à l'étude du rôle de l'apolipoprotéine E et de la protéine de jonction claudine 1 comme nouvelles cibles thérapeutiques au cours de l'infection par le virus de l'hépatite C. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
12293 Kb

Résumé

Le virus de l’hépatite C (VHC) infecte 3% de la population mondiale et est responsable d’hépatite chroniques et de cancer du foie. C’est un problème majeur de santé publique, qui ne peut se résoudre qu’en recherchant de nouvelles solutions thérapeutiques. Deux étapes-clés du cycle viral ont été étudié durant ma thèse: l'entrée et l'assemblage/sécrétion. L’entrée du virus dans la cellule hôte fait intervenir différents récepteurs cellulaires dont les protéines de jonction, claudin1 (CLDN1). Nous avons produits des anticorps anti-CLDN1 pour étudier le rôle de cette protéine dans l'entrée virale en comparaison aux récepteurs CD81 et SRB1. Nous avons montré que l’entrée du VHC implique une coopération étroite entre les récepteurs cellulaires SR-BI, CD81 et CLDN1, avant l’internalisation du virus et que les anticorps anti-CLDN1 produits étaient capables d’inhiber l’entrée virale et donc l’infection. De tels anticorps pourraient constituer des inhibiteurs d’entrée virale utilisables à des fins thérapeutiques. L’assemblage et la sécrétion des virions sont étroitement liés au processus de maturation et de sécrétion des VLDL. Nous avons montré que la protéine hépatique, apolipoprotéine E (apoE), interagissait avec la protéine virale NS5A et que cette protéine est un facteur nécessaire à la production des particules infectieuses. De plus, nos expériences suggèrent qu'apoE serait impliquée dans l'assemblage et la sécrétion des particules virales VHC. Ainsi, des molécules thérapeutiques visant apoE pourraient être bénéfiques pour lutter contre l’hépatite C. L'ensemble de mes travaux montrent que de nouvelles cibles thérapeutiques peuvent être envisagées dans la lutte contre le VHC.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie. Biologie moléculaire et cellulaire
Mots-clés libres:apolipoprotéine E ; assemblage, claudin1 ; entrée virale ; inhibiteur d’entrée ; métabolisme lipidique ; virus de l’hépatite C
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.9 Autres maladies > 616.91 Maladies virales
Classification Thèses Unistra > Santé > Médecine et odontologie > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.9 Autres maladies > 616.91 Maladies virales

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.6 Protéines
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.6 Protéines

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:1789
Déposé le :15 Avril 2010

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement