Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

L'environnement des noyaux actifs de galaxies jusqu'à un redshift égal à 2

GALAMETZ, Audrey (2010) L'environnement des noyaux actifs de galaxies jusqu'à un redshift égal à 2. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
30469 Kb

Résumé

Cette thèse est consacrée à l'identification et l'étude des amas de galaxies à grand redshift. Nous concentrons notre analyse sur l'environnement à grande échelle de radiogalaxies lumineuses et à l'étude des galaxies de la séquence rouge et des noyaux actifs de galaxies détectés dans leur voisinage. Le travail présenté dans ce manuscrit étend d'une part les études des amas de galaxies à z<1.5 sélectionnés dans le visible et les rayons X et d'autre part celles des proto-amas détectés dans le voisinage des radiogalaxies à z>2 grâce aux surdensités d'émetteurs Lyαou de galaxies à discontinuité de Lyman. Cette thèse a permisd'explorer sous de nouveaux angles, la recherche des amas à grand redshift: (i) l'étude du chaînon manquant entre z=1.4 et z=2 i.e., entre les proto-amas et amas connus à ce jour (ii) la sélection des galaxies les plus massives, membres d'un amas (i.e., les galaxies rouges de type primitif) grâce à des critères de couleur adaptés (iii) l'utilisation d'observations grand champ nécessaires à l'étude sur une plus large échelle de structures de galaxies associées aux radiogalaxies (iv) l'étude de la diversité des environnements de radiogalaxies grâce à l'analyse de plusieurs champs (v) l'étude plus spécifique de la population des noyaux actifs de galaxies dans les amas de galaxies et de son évolution en fonction du redshift. De telles études ont été rendues possible grâce à la mise en place de nouveaux instruments comme WIRCam au CFHT et HAWK-I au VLT qui permettent d'étendre l'étude des amas de galaxies à plus grand redshift et sur une plus large échelle. Nous avons étudié les champs de cinq radiogalaxies à 1.4<z<2. Nous avons associé des modèles d'évolution stellaire à des échantillonsde galaxies ayant un redshift spectroscopique dans la littérature et développé des critères de sélection dans le visible et l'infrarouge proche adaptés de techniques de sélection classiques (e.g., la sélection BzK pour les galaxies à z>1.4). Ces critères nous ont permis desélectionner à la fois les galaxies rouges de type primitif et les galaxies plus bleues formant des étoiles. La distribution spatiale des galaxies rouges n'est pas homogène et présente souvent une structure filamentaire qui contient la radiogalaxie. Deux champs, 7C~1756+6520 (z=1.42) et MRC~0156-252 (z=2.02) sont surdenses en galaxies rouges, d'un factor 2-4 comparé à des champs de référence. Le premier champ présente une grande concentration de galaxies rouges autour de la radiogalaxie ainsi que plusieurs autres groupes alignés formant une structure filamentaire étendue sur plusieurs Mpc. Le deuxième champ présente un système plus compact de galaxies rouges et bleues concentrées à moins de 1Mpc de la radiogalaxie. Une campagne de spectroscopie a permis de confirmer que notre structure associée à 7C~1756+6520 est en effet un amas de galaxies. 20 galaxies ontété trouvées à un redshift consistent avec celui de la radiogalaxie. Nous avons ainsi montré que, bien que toutes les radiogalaxies ne se situent pas dans des champs surdenses - au moins en ce qui concerne les galaxies rouges -elles ont été toutefois un outil efficace pour la recherche d'amas de galaxies à grand redshift avec la découverte du deuxième amas le plus distant à ce jour à z=1.42 et la mise en évidence d'un possible amas de galaxies à z~2.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Astronomie et astrophysique
Mots-clés libres:astronomie ; cosmologie observationnelle ; amas de galaxies et noyaux actifs de galaxies ; grand redshift
Sujets:UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-15 Sciences de la terre et de l’univers, environnement
UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-13 Espace
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 520 Astronomie, cartographie, géodésie > 523 Les différents corps et phénomènes célestes. Astronomie descriptive > 523.1 Univers, galaxies, quasars
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 520 Astronomie, cartographie, géodésie > 523 Les différents corps et phénomènes célestes. Astronomie descriptive > 523.1 Univers, galaxies, quasars
Code ID:1802
Déposé le :20 Mai 2010

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement