Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Conception et intégration en technologie CMOS d'un circuit de lecture et d'identification de coïncidences à résolution temporelle de l'ordre de la nanoseconde destiné à l'imagerie biomédicale

MBOW, Ndeye Awa (2009) Conception et intégration en technologie CMOS d'un circuit de lecture et d'identification de coïncidences à résolution temporelle de l'ordre de la nanoseconde destiné à l'imagerie biomédicale. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Utilisateurs enregistrés uniquement - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
15750 Kb

Résumé

Les séquençages du génome humain et du génome de la souris ont montré que parmi les 30000 gènes que possèdent l'homme et la souris, seuls 300 diffèrent. Cette remarquable similitude rend possible l'étude du développement de certaines maladies sur des souris telles que les maladies cardio-vasculaires, le cancer, les maladies neurodégénératives à savoir les maladies d'Alzheimer ou de Parkinson entre autres. Ainsi des modèles murins représentant les pathologies humaines se sont multipliés. L'imagerie moléculaire permettant de coupler à la fois les informations fonctionnelles et anatomiques est devenue un outil indispensable à la recherche biomédicale. A cet effet, un des axes de recherche du groupe ImaBio de l'Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) est le développement d'un système d'imagerie multimodale préclinique dénommé AMISSA (A Multimodality Imaging System for Small Animal) dédié au petit animal. Cette voie de recherche technologique multimodale constitue une solution innovante aux problèmes posés par la biologie. Le nombre de voies du système envisagé (6144) pour la modalité TEP (Tomographie à Emission de Positons) qui devra s'intégrer dans la plate-forme AMISSA ainsi que la taille de l'objet à imager qui tient dans un diamètre de 6 cm nécessitent une électronique de lecture intégrée. L'imageur TEP est conçu de manière à atteindre les objectifs de résolution spatiale de 1 mm3 avec une efficacité de détection supérieure à 15%. Du fait de la géométrie envisagée pour le détecteur, cette électronique doit conditionner une large gamme de fonctionnement allant de quelques femto coulombs à 104 pC pour la mesure de charges. Pour minimiser les coïncidences fortuites, une résolution temporelle inférieure à la nanoseconde permettant d'obtenir une fenêtre temporelle étroite est indispensable. La participation au développement de cette électronique dédiée au module de détection du micro TEP et aussi à sa caractérisation font l'objet de cette thèse. Un prototype d'ASIC (Circuit Intégré à Application Spécifique) de 10 voies nommé IMOTEPA pour la mesure de charges et un autre de 16 voies nommé IMOTEPD dédié au marquage en temps des photons pour la recherche de coïncidences ont été développés en technologie CMOS 0,35μm d'AMS. Ces deux microcircuits nous ont permis de valider séparément les parties analogique et numérique de l'électronique de lecture du photodétecteur. L'objectif final est d'arriver à un ASIC unique réalisant simultanément ces deux fonctions. Les résultats obtenus, notamment une Non-Linéarité Intégrale (NLI) et une diaphonie inférieures respectivement à 3 et 0,2% pour IMOTEPA de même qu'un « jitter » de 120 ps RMS et une Non-Linéarité Différentielle (NLD) de ±0,35LSB pour IMOTEPD, répondent aux spécifications du cahier des charges. Ces mesures ont permis d'envisager un prototype mixte de 64 voies nommé IMOTEPAD qui est en cours de développement. Ce manuscrit donne une description des ASICs IMOTEPA et IMOTEPD et présente les résultats de mesure qui leur sont associés.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Électronique, électrotechnique et automatique. Instrumentation et microélectronique
Mots-clés libres:TEP (Tomographie à Emission de Positons) ; résolution temporelle ; coïncidences ; ASIC ; CMOS ; non-linéarité intégrale (INL) ; diaphonie ; non-linéarité différentielle (DNL), jitter
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 620 Sciences de l'ingénieur > 621 Génie mécanique. Physique appliquée > 621.3 Electrotechnique, éclairage, électronique, télécommunications > 621.38 Électronique et télécommunications
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences appliquées > 620 Sciences de l'ingénieur > 621 Génie mécanique. Physique appliquée > 621.3 Electrotechnique, éclairage, électronique, télécommunications > 621.38 Électronique et télécommunications

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-9 Electronique, automatique, électrotechnique, génie électrique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-21 Ingénierie et technologies
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.07 Pathologie
Classification Thèses Unistra > Santé > Médecine et odontologie > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.07 Pathologie
Code ID:1822
Déposé le :10 Juin 2010

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement