Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Electrosynthèse de nanoparticules métalliques en milieu liquide ionique supramoléculaire

SUISSE, Jean-Moïse (2009) Electrosynthèse de nanoparticules métalliques en milieu liquide ionique supramoléculaire. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7524 Kb

Résumé

La première partie de cette thèse décrit comment l'introduction de groupements alkoxyphényles en position 1 et 3 d'une unité imidazolium induit des propriétés supramoléculaires à ce matériau liquide ionique. L'étude s'intéresse à l’évolution des propriétés mésomorphes en fonction des modifications structurales apportées (longueur de la chaîne aliphatique) en s'appuyant sur une caractérisation complète des phases cristal liquides (microscopie optique à lumière polarisée, calorimétrie différentielle, diffraction de rayons X). Nous nous sommes également intéressés à l'activité catalytique du complexe de palladium II obtenu à partir de la forme déprotonnée de l'un de nos ligands imidazolium. De surcroît, nous avons mesuré la mobilité des porteurs de charge au sein de la mésophase. La partie mésogène des dérivés cationiques a été ajustée pour créer de nouveaux cristaux liquides ioniques fonctionnels, en vue de l'électrosynthèse de nanopaticules métalliques (par introduction de cyanométallates). La deuxième partie de cette thèse s'intéresse donc à l'électrocristallisation de nanoparticules d'or et d'argent en milieu liquide ionique auto-organisé. Les études montrent notamment qu'il est possible d'utiliser l'architecture supramoléculaire d'une mésophase pour influencer la morphologie des dépôts obtenus par électroréduction. Cette thèse présente enfin une nouvelle voie pour la synthèse de nanoparticules métalliques offrant un meilleur contrôle sur le processus de réduction que les méthodes chimiques traditionnelles.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Chimie-Physique. Synthèse et physicochimie-chimie des matériaux moléculaires
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 548 Cristallographie
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 548 Cristallographie

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-3 Chimie, matériaux, plasturgie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 620 Sciences de l'ingénieur > 620.5 Nanotechnologie
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences appliquées > 620 Sciences de l'ingénieur > 620.5 Nanotechnologie

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-20 Physique, chimie, matériaux
Code ID:1834
Déposé le :20 Juillet 2010

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement