Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Entrelacs bidimensionnels autour de métaux de transition : études physico-chimiques et synthèses

VOIGNIER, Julie (2010) Entrelacs bidimensionnels autour de métaux de transition : études physico-chimiques et synthèses. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
26063 Kb

Résumé

Ce travail de thèse s’inscrit dans le domaine de la topologie chimique. Les molécules entrelacées préparées sont toutes basées sur l’assemblage par coordination à un métal de chélates 1,10-phénanthroline. Dans une première partie, la fonctionnalisation d’un cœur constitué d’un [2]caténane par des fragments mésogènes est présentée ainsi que le complexe de Cu(I) correspondant. Ce travail a été effectué en collaboration avec l’équipe du Pr. T. Kato à l’Université de Tokyo. Les composés obtenus forment des structures organisées de type smectique sur de grandes plages de températures. Dans une deuxième partie, la synthèse de pseudo-rotaxanes a été réalisée. Ces pseudo-rotaxanes sont des « daisy chains » cycliques : le monomère est constitué d’un axe lié directement à l’anneau (chaque partie du monomère contient un chélate 1,10-phénanthroline). Des études physico-chimiques ont été menées sur un équilibres impliquant un trimère et un tétramère de pseudo-rotaxanes lorsque le cation métallique utilisé est le Cu(I) ou l’Ag(I). L’assemblage en présence de Zn(II) a conduit à la formation d’un trimère, d’un tétramère et d’un pentamère de pseudo-rotaxanes. Ces études ont permis de déterminer les paramètres thermodynamiques des équilibres. La troisième partie consiste en la séparation des espèces formées dans la partie précédente. Le [3]- et le [4]rotaxane ont été préparés à partir de l’équilibre en solution des pseudo-rotaxanes de Cu(I) correspondants, par formation catalysée de triazoles. Les rotaxanes de Cu(I) ont été isolés et caractérisés par spectroscopie de RMN et par spectrométrie de masse, le [3]rotaxane démétallé a été isolé.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Chimie moléculaire et supramoléculaire
Mots-clés libres:g(I) ; caténane ; chélate ; chimie de coordination ; click chemistry ; cristaux liquides ; Cu(I) ; daisy chains ; ligand ; macrocycle ; phénanthroline ; rotaxane ; synthèse organique, thermodynamique, topologie chimique, Zn(II)
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-3 Chimie, matériaux, plasturgie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 547 Chimie organique > 547.2 Synthèse et réactions
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 547 Chimie organique > 547.2 Synthèse et réactions

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-20 Physique, chimie, matériaux
Code ID:1892
Déposé le :16 Décembre 2010

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement