Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Étude moléculaire du recrutement du facteur de transcription/réparation TFIIH sur les sites d’ADN endommagé

OKSENYCH, Valentyn (2009) Étude moléculaire du recrutement du facteur de transcription/réparation TFIIH sur les sites d’ADN endommagé. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
19971 Kb

Résumé

Le génome eucaryote est constamment soumis à l’effet de différents agents endommageant l'ADN. Il existe plusieurs voies de réparation de l'ADN qui protègent les cellules de la mutagenèse induite par ces agents. Une de ces voies est le mécanisme de réparation par excision de nucléotides (NER). La NER élimine une grande variété de lésions de l'ADN, y compris les dimères de cyclobutane pyrimidine (CPD) et les photoproduits 6-4 pyrimidinepyrimidone (6-4PP), tout deux produits par les rayons ultraviolets solaires. La NER peut emprunter deux sous voies pour réparer une lésion. Tout d'abord, la réparation globale du génome (GGR), qui élimine les dommages de l'ADN présents dans l'ensemble du génome. Ensuite, la réparation couplée à la transcription (TCR), qui corrige les lésions situées sur des gènes activement transcrits (Hanawalt, 2002). Le modèle général de NER comprend la détection de la lésion soit par la protéine XPC en GGR ou par l'ARN polymérase II, CSA et CSB en TCR. Ensuite, les deux sous voies utilisent un processus commun qui commence par l’ouverture de l’ADN par le facteur de réparation et de transcription TFIIH qui comprend les protéines XPB et XPD pourvues de domaines ATPase et hélicase (Zurita et Merino, 2003). Ensuite, les facteurs XPA et RPA sont recrutés au complexe de réparation, et l’ouverture de l'ADN est amplifiée autour de la lésion (Evans et al., 1997). Plus tard, les endonucléases XPG et XPF génèrent l’incision du simple brin d'ADN endommagé d’une longueur de 30 nucléotides (O'Donovan et al., 1994; Sijbers et al., 1996; Staresincic et al., 2009). La NER se termine lorsque l'ADN polymérases comble le trou dans l'ADN provoqué par l’excision du fragment endommagé (Shivji et al., 1995). TFIIH est un complexe multiprotéique constitué de dix sous-unités. XPB/p89, XPD/p80, p62, p52, p44, p34, and TTD-A/p8 forment le cœur de TFIIH, alors que Cdk7, cyclin H and MAT1 forment le sous complexe CAK (Cycline-dependent kinase Activating Kinase). Le CAK et le cœur de TFIIH sont liés par l’hélicase XPD (Rossignol et al., 1997). TFIIH est impliqué dans l'initiation de la transcription des ARNm et des ARNr (Gerard et al., 1991, Iben et al., 2002) et est également un facteur clé de la NER (Schaeffer et al., 1993)...

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:1947
Déposé le :12 Janvier 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement