Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Etudes in situ des propriétés d'électronique de spin dans des nanocontacts magnétiques fabriqués via une technique Lab-on-chip

LUNCA POPA, Petru (2010) Etudes in situ des propriétés d'électronique de spin dans des nanocontacts magnétiques fabriqués via une technique Lab-on-chip. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
10454 Kb

Résumé

Cette thèse est consacrée à l'étude des propriétés électriques dépendent du spin de contacts magnétiques ayant une taille de quelques atomes seulement. Nous avons développé un montage original et sophistiqué permettant de fabriquer et mesurer le transport électrique au travers de ces matériaux nanométriques de tailles ultimes. Les échantillons ont été obtenus par une combinaison de techniques de fabrication "top-down", avec une construction de type 'bottom-up' l'électrochimie pour ramener la distance et la taille a des dimensions atteignant quelques atomes. Une approche de type "Iab-on-chip", utilisant le microfluidique , permet de contrôler le flux et la présence de la solution électrolytique. Des contacts de tailles atomique ont été obtenus pour différents matériaux et les propriétés de magnétorésistance ont été systématiquement étudiées pour le Ni. Les mesures ont montré des propriétés d'anisotropie de la magnétorésistance, d'amplitude largement supérieure aux propriétés du bulk Ni. Le tiers des échantillons a montré un changement énorme de la résistance en fonctions de l'orientation du champ magnétique. En étudiant cet effet sous changement de l'environnement chimique de l'échantillon , nous avons pu irrévocablement identifier l'origine de cet effet, étant la présence des ions métalliques paramagnétiques en solution. Ceci éclaire d'un jour nouveau un débat dans la communauté, ayant exclu ce type d'observation en argumentant d'effet mécanique affectant les mesures. Des mesures complémentaires sur les contacts de Pt et sur des échantillons combinant des jonctions à brisure mécanique avec l'électrochimie, confirment le rôle particulier joué par l'environnement chimique.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Physique
Mots-clés libres:spintronique ; nanocontacts ; microfluidique ; lab on chip ; magnetoresistance ; electrochemistry
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 541 Chimie physique et théorique > 541.3 Chimie physique
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 541 Chimie physique et théorique > 541.3 Chimie physique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-3 Chimie, matériaux, plasturgie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 620 Sciences de l'ingénieur > 620.5 Nanotechnologie
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences appliquées > 620 Sciences de l'ingénieur > 620.5 Nanotechnologie

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-20 Physique, chimie, matériaux
Code ID:1954
Déposé le :13 Janvier 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement