Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Étude des mécanismes moléculaires responsables des interactions aberrantes de la Huntingtine dans la maladie de Huntington

DAVRANCHE, Aurélien (2010) Étude des mécanismes moléculaires responsables des interactions aberrantes de la Huntingtine dans la maladie de Huntington. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
6348 Kb

Résumé

La Htt est une plateforme d'interactions moléculaires qui participe à diverses fonctions cellulaires cruciales. L'affinité de nombreux interacteurs de la Htt semble influencée par la taille de la polyQ, ce qui induirait des dysfonctions cellulaires pouvant expliquer la spécificité de l'atteinte striatale dans la MH. Le mécanisme moléculaire de ces dysinteractions n’a jamais été étudié avec précision. Il a été proposé, sans toutefois le démontrer, que la Htt mutante adopte une conformation stable particulière qui causerait les dysinteractions observées. De plus, les effets de la taille de la polyQ sur l'affinité de la Htt pour ses partenaires ont été étudiés avec des techniques peu quantitatives sans avoir contrôlé le processus d’agrégation de la Htt mutante. Dans ce contexte, il est possible que la présence d'agrégats de polyQ ait pu influencer les résultats de ces expériences. Mon projet de thèse principal a été de comprendre le mécanisme moléculaire à l’origine des dysinteractions de la Htt mutée. J'ai tout d'abord quantifié précisément l'affinité de la Htt pour divers partenaires avec une technique biophysique dédiée : la résonance plasmonique de surface. Mes résultats, obtenus en conditions où l'absence d'agrégats a été strictement contrôlée, démontrent que la taille de la polyQ n’influence pas l’affinité des interactions, permettant d’exclure le modèle de changement conformationnel proposé. D'autre part, j’ai démontré que des formes agrégées de la Htt recrutent spécifiquement un partenaire via son domaine d’interaction. Ensemble, ces résultats nous permettent de proposer un nouveau modèle où le processus d’agrégation de la protéine mutée serait responsable des dysinteractions de la Htt.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Mots-clés libres:maladie ; Huntington ; hungtingtinr ; interactions ; SPR ; calcium ; protéine
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.8 Maladies du système nerveux. Neurologie. Troubles psychiques
Classification Thèses Unistra > Santé > Médecine et odontologie > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.8 Maladies du système nerveux. Neurologie. Troubles psychiques

CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.6 Protéines
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.6 Protéines

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:1968
Déposé le :19 Janvier 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement