Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Mécanismes moléculaires de la régulation fonctionnelle du facteur de transcription ATF7

DIRING, Jessica (2010) Mécanismes moléculaires de la régulation fonctionnelle du facteur de transcription ATF7. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Utilisateurs enregistrés uniquement - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
26142 Kb

Résumé

La protéine ATF7 est un facteur de transcription à « leucine zipper » capable d’hétérodimériser avec les oncoprotéines Jun/Fos et de contrôler l’expression de divers gènes cellulaires et viraux en se fixant aux éléments de réponse CRE ou TRE des promoteurs. Le travail présenté dans cette thèse vise à préciser au niveau moléculaire les mécanismes qui régulent son activité transcriptionnelle. La phosphorylation et la sumoylation participent à ce contrôle en ciblant le domaine activateur de la protéine. Nous avons montré qu’en réponse à une stimulation cellulaire par le facteur de croissance EGF, la protéine ATF7 est phosphorylée par la MAP kinase p38-bêta2, cette modification posttraductionnelle promouvant l’interaction d’ATF7 avec le complexe de préinitiation de la transcription et par là même l’activation de l’expression des gènes. En parallèle, nous avons isolé et caractérisé un nouveau variant d’épissage d’ATF7 codant une petite protéine cytoplasmique, ATF7-4. Celle-ci est très conservée chez les mammifères et contrôle l’activité d’ATF7 et de son paralogue ATF2 en absence d’activation cellulaire en retenant dans le cytoplasme une kinase essentielle à leur activité. La dégradation de ce variant est requise pour le relargage de la kinase et l’activation d’ATF7/2 en réponse à un stress. Afin de mieux comprendre la fonction cellulaire de la protéine ATF7, nous avons également entrepris l’identification de ses gènes cibles sur l’ensemble du génome par une approche de ChIP-seq. Nos résultats indiquent qu’ATF7 contrôle de nombreux processus cellulaires clés, en particulier la division cellulaire, la signalisation, le métabolisme et le maintien de l’homéostasie cellulaire.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du Vivant. Aspects Moléculaires et Cellulaires de la Biologie
Mots-clés libres:ATF7 ; ATF2 ; ATF7-4 ; transcription ; phosphorylation ; p38 ; ChIP-sequencing
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.6 Protéines
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.6 Protéines

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:1979
Déposé le :28 Janvier 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement