Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Identification de nouveaux gènes d’ataxies récessives : implication de la mitochondrie et de nouvelles voies physiopathologiques

ASSOUM, Mirna (2010) Identification de nouveaux gènes d’ataxies récessives : implication de la mitochondrie et de nouvelles voies physiopathologiques. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7686 Kb

Résumé

Nous avons analysé un ensemble de 97 familles consanguines par puces de génotypage 10K ou 50K. Nous avons ainsi pu identifier 10 mutations dans 4 gènes déjà connus d'ataxie (sacsin, aprataxin, senataxin, ATM). Grâce à notre stratégie de cartographie par homozygotie, nous avons pu identifier quatre nouveaux gènes responsables d'ataxies autosomiques récessives. Nous avons identifié des mutations dans le gène ADCK3 codant pour une kinase atypique mitochondriale impliquée dans la synthèse du coenzyme Q10. Ces mutations sont responsables d'une ataxie cérébelleuse précoce et associée à un déficit en coenzyme Q10. Nous avons identifié des mutations dans le gène ABHD12 responsables du syndrome PHARC ( pour Polyneuropathy, Hearing loss, Ataxia, Retinitis pigmentosa and Cataract). Le gène ABHD12 code pour une α/β hydrolase impliquée dans l'hydrolyse de l'acide 2-arachidonique-glycérol, un endocannabinoïde majeur du SNC. Une collaboration avec S.Vermeer et collègues (Nimègue) a permis d'identifier des mutations dans le gène ANO10 dans une nouvelle forme d'ataxie avec atrophie cérébelleuse sévère. ANO10 est un membre de la famille des anoctamines et code pour un canal chlore activé par le calcium. Finalement, nous avons identifié la mutation causale ches les 3 patientes d'une grande famille originaire d'Arabie Saoudite consanguine. La mutation, une délétion homozygote (2927delC) au niveau du gène KIAAO226, entraîne un décalage du cadre de lecture. KIAAO226 code pour une nouvelle protéine nommée Rubicon. Rubicon (rundataxine) colocalise avec Rab7 au niveau des endosomes précoces. La rundataxine mutante exprimée dans les cellules Hela présente une localisation cytosolique diffuse.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du Vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Mots-clés libres:ataxies autosomiques recessives ; cartographie par homozygotie ; ADCK3 ; ABHD12 ; ANO10 ; rundataxine ; domaine run ; endocytose
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.8 Maladies du système nerveux. Neurologie. Troubles psychiques
Classification Thèses Unistra > Santé > Médecine et odontologie > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.8 Maladies du système nerveux. Neurologie. Troubles psychiques

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:2019
Déposé le :10 Février 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement