Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Utilisation de fluorophores organiques pour l’élaboration de matériaux fonctionnels

OLIVIER, Jean-Hubert (2010) Utilisation de fluorophores organiques pour l’élaboration de matériaux fonctionnels. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
82790 Kb

Résumé

Les travaux de cette thèse s’articulent autour de l’utilisation de la chimie organique pour élaborer et étudier des matériaux moléculaires fonctionnels dont la majorité présente des propriétés de luminescence. Le premier sujet présenté dans cette thèse s’oriente vers la conception de ligands originaux obtenus par substitution de la position 3 de l’acétylacétone. Ces nouveaux fluorophores chélatants ont permis d’élaborer des systèmes multichromophoriques basés sur des complexes de platine et d’iridium afin d’étudier les transferts d’énergie entre les différentes sous-unités en solution et à l’état solide. Dans un deuxième temps, la conception de nouveaux liquides ioniques comportant un module chélatant de type terpyridine ou acétylacétone a été réalisée. Ces matériaux ioniques se révèlent liquides à température ambiante et ont été utilisés pour réaliser de l’extraction de sels métalliques de fer et d’europium d’une solution aqueuse. Par la suite, des cristaux liquides ioniques luminescents ont été élaborés par auto-assemblage ionique de cations imidazolium mésomorphes autour de plateformes fluorescentes dianioniques d’anthracène et de BODIPY. Les propriétés mésomorphes et de luminescences révèlent une organisation colonnaire de symétrie hexagonale dans laquelle la luminescence de différents agrégats est observée. Finallement, l’accès à un BODIPY amphiphile a permis par auto-assemblage la formation de nanoparticules organiques fluorescentes dans lesquelles la luminescence dans le proche infrarouge est attribuée e à la formation d’agrégats de type J.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Chimie
Mots-clés libres:acétylacétone ; systèmes multichromophoriques ; transfert d'énergie ; liquide ionique à tâche spécifique ; extraction sels métalliques ; cristaux liquides ioniques fluorescents ; nanoparticules organiques fluorescentes ; agrégats de type J
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-3 Chimie, matériaux, plasturgie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 547 Chimie organique > 547.2 Synthèse et réactions
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 547 Chimie organique > 547.2 Synthèse et réactions

CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 530 Physique > 535 Lumière visible (optique) et phénomènes de l'infrarouge et de l'ultraviolet > 535.3 Transmission, absorption, émission de la lumière
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 530 Physique > 535 Lumière visible (optique) et phénomènes de l'infrarouge et de l'ultraviolet > 535.3 Transmission, absorption, émission de la lumière

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-20 Physique, chimie, matériaux
Code ID:2037
Déposé le :17 Février 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement