Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Méthodologie de conception de systèmes analogiques : utilisation de l’inversion ensembliste

SCHWARTZ, François (2010) Méthodologie de conception de systèmes analogiques : utilisation de l’inversion ensembliste. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2845 Kb

Résumé

Le pilotage de systèmes extrêmement complexes requiert de fortes puissances de traitement de l’information. En ce sens, les architectures analogiques peuvent offrir des solutions intéressantes et innovantes qui minimisent le rapport énergie/capacité de traitement. Une des alternatives au traitement efficace d’une grande masse de données est l’implémentation de réseaux de neurones artificiels analogiques. Leur mise en oeuvre est complexe et pose des problèmes méthodologiques certains aux concepteurs, qui préfèrent renoncer à affronter la difficulté pour être certains de tenir leur « time-to-market ». Le choix d'une architecture électronique adaptée aux réseaux de neurones analogiques est alors déterminant. Une analyse exploratoire basée sur les méthodes ensemblistes est présentée afin d’évaluer rapidement la faisabilité de solutions architecturales. Par cette analyse, on cherche à satisfaire toutes les contraintes, qu’elles soient fonctionnelles (objectifs fixés sur les performances d'un circuit) ou techniques (géométrie des composants, limitation d’un courant de polarisation), en agissant sur les ajustements (quantités réglables sous le contrôle du concepteur) ; c’est–à-dire à satisfaire un problème sous contraintes (CSP) qui s'exprime comme un problème inverse. Un algorithme d'inversion ensembliste retourne un sous-espace d'ajustements à partir duquel un sous-espace de robustesse est ensuite construit en tenant compte des phénomènes de variabilités liés au processus de conception. De ce sous-espace est extrait un point d'ajustement nominal accompagné d'une marge de robustesse qui servira de facteur de qualité afin de désigner la topologie la plus adaptée.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Instrumentation et microélectronique
Mots-clés libres:méthodologie ; réseaux de neurones ; inversion ensembliste ; analyse par inetrvalles ; contracteus ; robustesse ; process ; VHDL-AMS
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 620 Sciences de l'ingénieur > 621 Génie mécanique. Physique appliquée > 621.3 Electrotechnique, éclairage, électronique, télécommunications > 621.38 Électronique et télécommunications
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences appliquées > 620 Sciences de l'ingénieur > 621 Génie mécanique. Physique appliquée > 621.3 Electrotechnique, éclairage, électronique, télécommunications > 621.38 Électronique et télécommunications

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-9 Electronique, automatique, électrotechnique, génie électrique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-21 Ingénierie et technologies
Code ID:2058
Déposé le :25 Février 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement