Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Dub poetry. Une étude de l’oralittérature dans les poèmes de Jean Binta Breeze, Linton Kwesi Johnson et Benjamin Zephaniah.

BOUSQUET, David (2010) Dub poetry. Une étude de l’oralittérature dans les poèmes de Jean Binta Breeze, Linton Kwesi Johnson et Benjamin Zephaniah. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
1278 Kb

Résumé

Cette étude s’appuie sur un corpus représentatif du mouvement connu sous le nom de « dub poetry », une forme de poésie antillaise anglophone contemporaine. Le travail des poètes étudiés se distingue par l’emploi généralisé du Créole, le recours à des messages politiques explicites ou encore une grande proximité avec les acteurs et les pratiques des musiques populaires jamaïcaines des soixante dernières années. Bien que les dub poets publient des textes, la performance publique de poésie reste le moyen privilégié de diffusion de leurs oeuvres et la finalité de leur travail de composition. En ce sens, l’objet principal de ce travail est l’étude des relations entre oralité et écriture dans les poèmes du corpus. Plus précisément, l’hypothèse centrale est celle d’un véritable brouillage ontologique entre ces deux régimes de signification, plutôt que d’une simple coexistence de deux éléments de natures hétérogènes. Ce brouillage, rendu par le terme « oralittérature », s’applique aussi bien à la composition même des poèmes (qui incorporent des éléments textuels ou littéraires et des éléments de la tradition orale antillaise) qu’à leur diffusion (sous forme de textes écrits ou de performances orales) et à leur consommation (lecture solitaire ou appréciation collective en performance). Afin de démontrer cette hypothèse, plusieurs autres points sont développés, comme la question du contenu explicitement politique des poèmes ou celle du rythme poétique dont il est proposé une analyse originale. D’un point de vue théorique, ce travail s’inscrit dans l’héritage des « cultural studies » et s’ancre dans une approche anthropologique fondée sur l’historicisation et la contextualisation.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Littérature anglophone
Mots-clés libres:cultures créoles ; poétique ; rythme poétique ; reggae ; musique populaire jamaïcaine ; littérature post-coloniale
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 800 Histoire et critique littéraires, rhétorique > 810 Littérature américaine en anglais > 811 Poésie
Classification Thèses Unistra > Arts, lettres, langues > Littératures et civilisations > 810 Littérature américaine en anglais > 811 Poésie

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-1 Lettres, langues, sciences du langage
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 700 Les arts. Beaux-arts et arts décoratifs > 780 Musique > 781 Principes généraux et formes musicales > 781.6 Traditions musicales
test (à supprimer) > Arts, lettres, langues > Arts, architecture > 700 Les arts. Beaux-arts et arts décoratifs > 780 Musique > 781 Principes généraux et formes musicales > 781.6 Traditions musicales
test (à supprimer) > 700 Les arts. Beaux-arts et arts décoratifs > 780 Musique > 781 Principes généraux et formes musicales > 781.6 Traditions musicales
Classification Thèses Unistra > Arts, lettres, langues > Arts, architecture > 780 Musique > 781 Principes généraux et formes musicales > 781.6 Traditions musicales

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-28 Arts, spectacles, culture
Code ID:2072
Déposé le :10 Mars 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement