Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

De l'idée architecturale aux lieux de l'architecture. L'approche du lieu comme révélateur de la posture et du regard de l'architecte sur le monde.

GUENE, Franck Gérard (2009) De l'idée architecturale aux lieux de l'architecture. L'approche du lieu comme révélateur de la posture et du regard de l'architecte sur le monde. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4964 Kb
PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
16504 Kb

Résumé

La thèse s'intéresse à la nature des rapports du lieu et du projet architectural. Cette question dépasse l'approche topologique (topographie, nature du sol et du climat, dimensions de la parcelle, etc.) relativement commune à tous les architectes, pour intéresser les fondements intellectuels spécifiques de la démarche de conception architecturale. L'hypothèse émise est que l'architecte tente de manière récurrente d'inscrire une vision personnelle du monde au coeur de son architecture, au sens où il donne plus ou moins consciemment à l'acte architectural une dimension politique et militante. Cette intention guide de manière constante le projet, mais c'est la rencontre avec le lieu du projet qui en donne la teneur et l'ampleur. Ainsi, avant d'établir un projet d'architecture, l'architecte développe une idée spatialisée du monde, l'expression d'un projet politique, social et/ou culturel. Ce concept, entre l'idée et le projet, est nommé ici l'idée architecturale. Du point de vue de la phénoménologie de la perception, il apparait que le lieu est toujours lu à travers un filtre culturel et personnel. En ce sens, le lieu est décrypté par l'architecte comme la source et le support possible d'une démonstration politique, sociale et/ou culturelle, comme un moyen de matérialisation d'une idée, de la transmission d'un message. Récurrente dans l'histoire de l'architecture (le rapport des lieux du pouvoir au monde en est une illustration), cette attitude semble cependant singulière au XXème siècle, siècle où l'architecture parait emprunter, plus qu'à toute autre période, de voies complexes et novatrices et interroger ainsi plus singulièrement les rapports qu'elle entretient avec le lieu.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Architecture
Mots-clés libres:architecture ; politique ; utopie ; lieu ; philosophie ; Le Corbusier ; Tadao Ando ; MVRDV
Sujets:UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-14 Urbanisme, architecture
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 700 Les arts. Beaux-arts et arts décoratifs > 720 Architecture
test (à supprimer) > Arts, lettres, langues > Arts, architecture > 700 Les arts. Beaux-arts et arts décoratifs > 720 Architecture
test (à supprimer) > 700 Les arts. Beaux-arts et arts décoratifs > 720 Architecture
Classification Thèses Unistra > Arts, lettres, langues > Arts, architecture > 720 Architecture

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-15 Architecture
Code ID:2073
Déposé le :29 Mars 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement