Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

De la déformation long-terme à court-terme sur les failles normales du Sud-Tibet : approche géochronologique multi-méthodes (10Be, 26Al, (U-Th)/He, 40Ar/39Ar, U/Pb)

KALI, Élise (2010) De la déformation long-terme à court-terme sur les failles normales du Sud-Tibet : approche géochronologique multi-méthodes (10Be, 26Al, (U-Th)/He, 40Ar/39Ar, U/Pb). Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
32972 Kb

Résumé

Quantifier l’extension long-terme (quaternaire) et court-terme (mio-pliocène) au niveau des massifs de l’Ama Drime et du Nyainqentanglha (Sud-Tibet), par une approche géochronologique multi-méthodes, permet de mieux comprendre le rôle de l’extension dans l’évolution du plateau tibétain, dans le contexte de la convergence Inde-Asie. Au niveau de l’Ama Drime, l’exhumation tardive a eu lieu entre deux zones de cisaillement N-S en deux épisodes: une 1ère phase entre 12 et 9 Ma, à ~3-4 mm/an (exhumation verticale apparente) dans la zone de cisaillement Est et une 2ème phase, depuis au moins 4 Ma, à ~1 mm/an sur l’ensemble du massif. Au niveau du Nyainqentanglha, l’initiation de l’exhumation a eu lieu entre 10 et 8 Ma. Ceci implique une vitesse moyenne d’exhumation verticale apparente de ~1 à 1,2 mm/an. Cependant, les relations âge-altitude indiquent des vitesses 1,5 à 6 fois plus lentes. Concernant les déformations court-terme (pléistocènes-holocènes), pour les massifs de l’Ama Drime et du Mabja, les vitesses de glissement vertical le long des failles normales ont été estimées entre 0,7 et 1,7 mm/an. Ces vitesses sont comparables à la vitesse d’exhumation long-terme depuis 4 Ma. Pour le Nyainqentanglha, les vitesses verticales sont comprises entre 1,6 et 2,2 mm/an. Ces vitesses quaternaires semblent plus rapides que les vitesses d’exhumation long-terme depuis 10-8 Ma. Ces résultats permettent d’estimer des vitesses d’extension de 1,3±0,2mm/an et 1,4±0,6mm/an le long de l’Ama Drime et du Nyainqentanglha, respectivement, depuis ~60 ka. En supposant des vitesses comparables pour les autres rifts N-S, une vitesse d’extension totale de 1±0,5 cm/an est déterminée pour le Sud-Tibet.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences de la Terre et de l’Univers
Mots-clés libres:Sud-Tibet ; Nyainqentanglha ; extension ; ages d'exposition ; faille normale ; morpho-tectonique ; Ama Drime ; thermochronologie
Sujets:UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-15 Sciences de la terre et de l’univers, environnement
UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-14 Eau, environnement, aménagement, urbanisme
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 550 Sciences de la Terre > 551 Géologie, hydrologie, météorologie
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 550 Sciences de la Terre > 551 Géologie, hydrologie, météorologie

CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 550 Sciences de la Terre > 555 Géologie de l'Asie
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 550 Sciences de la Terre > 555 Géologie de l'Asie
Code ID:2088
Déposé le :16 Mars 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement