Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

La mémoire autobiographique et le self dans la schizophrénie

BERNA, Fabrice (2010) La mémoire autobiographique et le self dans la schizophrénie. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
4484 Kb

Résumé

La schizophrénie est une maladie mentale qui s'accompagne de perturbations profondes de l’identité subjective (ou self). Nous avons cherché à préciser la nature de ces perturbations au moyen de cinq études portant sur la mémoire autobiographique. Nous nous sommes basés pour cela sur le modèle théorique de Conway (2005) qui établit des liens étroits et réciproques entre le self et la mémoire autobiographique. Ce modèle distingue un self conceptuel, porteur de connaissances sur soi (ou images de soi) et un self exécutif contrôlant la récupération des souvenirs en accord avec le self conceptuel. Nos résultats montrent que certains souvenirs en lien étroit avec le self (self-defining memories, souvenirs sous-tendant les images de soi) sont moins intégrés ou reliés de façon moins cohérente au self chez les patients schizophrènes. Les souvenirs sous-tendant les images de soi sont caractérisés par une altération du sentiment même de soi chez les patients. De plus, l’organisation de la mémoire autobiographique et en particulier des souvenirs sous-tendant les images de soi, est défaillante chez les patients. Nous avons exploré enfin l’influence de la maladie et des symptômes comme le délire sur la mémoire autobiographique et le self et montré que les souvenirs d’expériences psychotiques représentent une proportion significative des self-defining memories des patients. Ces résultats nous amènent à proposer un modèle cognitif basé sur la mémoire autobiographique expliquant la constitution d’un self anormal dans la schizophrénie et des croyances délirantes. Ce modèle sert de base pour guider l’application de thérapeutiques spécifiques découlant de nos travaux.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Médecine
Mots-clés libres:schizophrénie ; mémoire autobiographique ; remémoration consciente ; cognition ; identité personnelle ; émotion ; self ; délire
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.8 Maladies du système nerveux. Neurologie. Troubles psychiques > 616.89 Troubles mentaux Schizophrénie
Classification Thèses Unistra > Santé > Médecine et odontologie > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.8 Maladies du système nerveux. Neurologie. Troubles psychiques > 616.89 Troubles mentaux Schizophrénie

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:2094
Déposé le :05 Avril 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement