Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Etude des biofilms bactériens arsénite-oxydants

MARCHAL, Marie (2010) Etude des biofilms bactériens arsénite-oxydants. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
14050 Kb

Résumé

Les biofilms sont des communautés hautement organisées permettant aux cellules de se maintenir dans une niche écologique donnée. Ces structures sont capables de séquestrer des composés toxiques tels que l'arsenic. Des biofilms bactériens présentant en plus une activité d’oxydation de l’arsénite [As(III)] en arséniate [As(V)], qui est une forme moins mobile de l’arsenic, pourraient être avantageusement mis à profit dans un procédé de bioremédiation. Le but de ce travail de thèse était de caractériser les souches du genre Thiomonas, considérées comme particulièrement adaptées pour le traitement d’eaux arséniées, et d’étudier l’impact de l’As(III) sur la formation et le développement de biofilms arsénite-oxydants. La physiologie et la génomique de ces souches ont été étudiées par des analyses de protéomique différentielle et à l’aide de puces CGH (Comparative Genomic Hybridization). Ces approches ont souligné de fortes différences physiologiques entre ces souches phylogénétiquement proches, qui peuvent être expliquées en partie par la grande plasticité de leur génome qui évolue par l’acquisition d’ilots génomiques. L’impact de l’As(III) sur la cinétique de développement des biofilms a ensuite été analysé par microscopie confocale. Cette étude a mis en évidence divers mécanismes induits en présence d’As(III) et contrôlant l'initiation, la maturation et la dispersion des biofilms. Ainsi, l’As(III) retarde la formation du biofilm d’Herminiimonas arsenicoxydans en induisant la mobilité des cellules, alors qu’il favorise le développement d’un biofilm chez Thiomonas sp. CB2 en induisant la synthèse d’exopolysaccharides. Ces travaux soulignent la diversité des réponses adaptatives des souches bactériennes au stress arsénié. A terme, ils devraient faciliter la mise en œuvre d’une stratégie de bioremédiation des eaux arséniées en permettant d’anticiper le comportement de la population bactérienne d’intérêt.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du Vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Mots-clés libres:arsenic ; biofilm arsénite-oxydant ; microscopie confocale ; Thiomonas
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-14 Eau, environnement, aménagement, urbanisme
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 579 Micro-organismes, champignons, algues > 579.3 Bactéries
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 579 Micro-organismes, champignons, algues > 579.3 Bactéries
Code ID:2107
Déposé le :27 Avril 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement