Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Étude des hypenoyaux dans la réaction 6Li+12C à 2 GeV/nucléon

RAPPOLD, Christophe (2010) Étude des hypenoyaux dans la réaction 6Li+12C à 2 GeV/nucléon. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
18778 Kb

Résumé

Cette thèse présente une nouvelle approche expérimentale proposée par la collaboration HypHI pour l’étude des hypernoyaux dans des réactions induites par des faisceaux d’ions lourds stables ou radioactifs. La méthode proposée permet de mesurer les hypernoyaux formés par coalescence entre un hypéron Λ produit dans la région des participants et un fragment spectateur issu du projectile. Ce mode de production offre la possibilité d’étudier les hypernoyaux dans des conditions extrêmes d’isospin et de mesurer directement leur moment magnétique hypernucléaire. Une première expérience ayant pour objectif principal de démontrer la faisabilité de la nouvelle méthode proposée, a été réalisée en effectuant une spectroscopie précise des hypernoyaux 4 ΛH, 3 ΛH et 5 ΛHe produits dans les collisions 6Li+12C à une énergie incidente de 2 GeV par nucléon. La conception, le développement et la réalisation du nouveau dispositif de détection sont présentés. Les performances des détecteurs, ainsi que celles du système de déclenchement ont été étudiées. Le code d’analyse développé pour la reconstruction des hypernoyaux est présenté ainsi que ses performances sur les données simulées. L’analyse des données expérimentales et les premiers résultats de la reconstruction de l’hypéron Λ et de l’hypernoyau 5 ΛHe, ainsi que la mesure de leur temps de vie, sont présentés. Ces premiers résultats démontrent la faisabilité de cette nouvelle approche expérimentale pour l’étude des hypernoyaux et ouvrent de nouvelles perspectives dans la recherche d’hypernoyaux lourds et proches des limites de stabilité.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Physique Nucléaire
Mots-clés libres:hypernoyau ; spectroscopie hypernucléaire ; spectroscopie de masse invariante ; collisions d’ions lourds
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-34 Autres
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-20 Physique, chimie, matériaux
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 530 Physique > 539 Physique moderne > 539.7 Physique atomique et nucléaire
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 530 Physique > 539 Physique moderne > 539.7 Physique atomique et nucléaire
Code ID:2109
Déposé le :30 Mars 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement