Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Aspects moléculaires et cellulaires de la mort cellulaire programmée en réponse au stress génotoxique chez les plantes

SMETANA, Ondrej (2010) Aspects moléculaires et cellulaires de la mort cellulaire programmée en réponse au stress génotoxique chez les plantes. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
15559 Kb

Résumé

Les plantes sont constamment exposées à différents stress endogènes et exogènes, et donc en raison de leur sessilité, par rapport aux animaux, elles ont dû développer des mécanismes de défense spécifiques. Un de ces stress est le dommage à l'ADN, qui doit être précisément réparé pour éviter la génération de mutation d'ADN qui pourraient déclencher la mort cellulaire programmée (MCP). Toute dérégulation de la réparation d'ADN ou de la MCP pourrait induire un développement du cancer et/ou à la mort cellulaire. Chez les Eukaryotes, la réponse aux dommages d'ADN est conservée, donc certains régulateurs, tels qu´ATM, ATR ou E2F, ont été identifiés chez les animaux ainsi que chez les plantes. La kinase ATM est essentielle pour la réponse aux cassures d'ADN double-brin (CDBs) et, chez les mammifères, elle module l'activité des facteurs de transcription p53 et E2F, impliqués dans le contrôle de checkpoints du cycle cellulaire, la réparation d'ADN et la MCP. Contrairement à p53, les facteurs E2Fs ont été identifiés chez les plantes, mais leurs rôle dans la régulation de la MCP reste mal défini. En utilisant Arabidopsis et la lignée de tabac BY-2, nous avons démontré qu´un traitement à la bléomycine (BLM - un inducteur de CDBs) induit de la MCP autophagique à travers différentes voies de signalisation en fonction des concentrations de la BLM. En présence de fortes doses de BLM, la MCP est contrôlée par ATM ce qui n´était pas le cas pour de faibles doses de BLM. Dans les racines d'Arabidopsis, la MCP est induite principalement dans le méristème. Les autres cellules racinaires vont vers un programme de différenciation et d’endoréduplication suite à des modifications des flux d’auxine. Dans les cellules BY-2 non-différenciées, des fortes doses de BLM induisent de la MCP qui est non régulée au cours du cycle cellulaire, mais est inhibée par la surexpression d’E2F. À faibles doses de BLM, la mort cellulaire induite est contrôlée par le checkpoint G2/M qui est inhihibé par la surexpression de E2F. L´ensemble de nos résultats nous a permis de démontrer certaines spécificités de la régulation de la MCP végétale en réponse aux dommages d'ADN.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du Vivant
Mots-clés libres:programmed cell death ; dna damge ; cell cycle checkpoint ; E2F ; by-2 cells ; endoreduplication ; Arabidopsis ; ATM and ATR kinases
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 580 Plantes. Botanique > 581 Sujets particuliers de la biologie végétale > 581.3 Génétique et évolution
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 580 Plantes. Botanique > 581 Sujets particuliers de la biologie végétale > 581.3 Génétique et évolution

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-34 Autres
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:2110
Déposé le :28 Janvier 2013

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement