Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Réponse bactérienne au stress arsénié

CLEISS ARNOLD, Jessica (2010) Réponse bactérienne au stress arsénié. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
33721 Kb

Résumé

L'arsenic est un métalloïde largement distribué dans l'environnement. Sous l'action des micro-organismes, cet élément peut passer d'une forme oxydée à une forme réduite et inversement chez certaines bactéries. Herminiimonas arsenicoxydans est une bactérie hétérotrophe qui est capable de réduire l'arséniate (As(V) et d'oxyder l'arsénite (As(lll)). La réduction de l'As(V) a été largement étudiée ces dernières années, alors que l'oxydation de l'As(III) catalysée par l'arsénite oxydase (Aox) est un processus qui a fait l'objet de peu d'études. Ce travail de thèse a eu pour objectif principal l'étude de stress arsénié chez les bactéries, en particulier la régulation de l'arsénite oxydase. L'analyse de mutants obtenus par transposition aléatoire d'un mini-Tn5 a conduit à l'identification des gènes dont les produits jouent un rôle dans le contrôle de l'arsénite oxydase : aoxA, aoxB, aoxRS, rpoN et dnaJ. En parallèle la réponse globale au stress arsénié a été étudiée. Nous avons ainsi montrés que les gènes et protéines régulés par l'arsenic interviennent dans une grande variété de fonctions telles que le transport du phosphate, la motilité, la résistance à l'arsenic via ars, le stress oxydatif... Néanmoins, l'arsénite oxydase n'a pas été identifiée lors de ces travaux. Aussi, la cinétique de l'oxydation et les mécanismes de régulation sous-jacents ont été étudiées. Ces travaux ont ensuite été étendus à des bactéries chimiolithoautotrophes telles que Thiomonas sp. et Rhizobium sp. NT-26. L'As(III) peut servir de donneur d'électrons chez ces micro-organismes et son oxydation est aussi catalysée par l'arsénite oxydase. L'analyse de la réponse globale au stress arsénié semble indiquer que certains mécanismes de réponses sont conservés tels que la motilité, le transport de phosphate, la résistance à l'arsenic via ars. Néanmoins, des spécificités ont pu être observées telles que la biosynthèse d'acide gras, des transporteurs ABC... De la même manière, l'analyse des mutants a permis de valider le rôle de AroR (AoxR) dans la régulation de l'arsénite oxydase chez une bactérie chimiolithoautotrophe et d'autres régulateurs ont également été identifiés : PtxB et MoeB.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Mots-clés libres:stress arsenié ; arsenite oxydase ; oxydation de l'arsenite ; régulation ; transposon ; réponse bactérienne
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:2184
Déposé le :19 Septembre 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement