Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Du développement au cancer : implication des voies néphrogéniques dans la croissance du carcinome à cellules rénales humain

DORMOY, Valérian (2010) Du développement au cancer : implication des voies néphrogéniques dans la croissance du carcinome à cellules rénales humain. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
9471 Kb

Résumé

Le cancer du rein est résistant aux thérapies existantes. Des acteurs intervenant dans l’homéostasie peuvent être réexprimés par des cellules cancéreuses. Nous avons recherché ici si la cancérogenèse et la progression tumorale font appel à des voies / marqueurs développementaux. Nos investigations se sont portées spécifiquement sur la voie développementale du sonic hedgehog et par la suite sur le facteur de transcription néphrogénique Lim1. L’accès aux tumeurs humaines et l’exploitation de lignées cellulaires nous a permis d’analyser l’expression de cette voie signalétique et de ce marqueur néphrogénique dans le carcinome à cellules rénales. Des inhibiteurs pharmacologiques ainsi que l’utilisation de transfections de siRNA / cDNA ont été utilisés pour évaluer l’effet in vitro de ces acteurs du développement sur la prolifération et l’apoptose des cellules cancéreuses. La migration a été étudiée par l’utilisation de chambres de Boyden et l’activation / interaction d’autres voies oncogéniques a été recherchée par Western blot. Finalement une approche in vivo a permis une validation pré-clinique du bloquage de ces voies. Nous avons montré que la voie HH et que Lim1 sont réexprimés dans les tumeurs et dans l’ensemble des lignées humaines. Leur inhibition entraine une diminution importante de la prolifération ainsi que de la migration cellulaires. In vivo, une inhibition de la croissance tumorale a été observée en ciblant cette voie et ce marqueur. Le ciblage de voies impliquées dans le développement peut constituer une innovation thérapeutique importante dans le traitement des cancers du rein et pose une pièce supplémentaire dans le puzzle moléculaire des mécanismes cancéreux.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie. Pharmacologie moléculaire et cellulaire
Mots-clés libres:cancer ; rein ; développement ; hedgehog ; Lim1 ; oncogène ; VHL
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.9 Autres maladies > 616.99 Tumeurs et maladies diverses
Classification Thèses Unistra > Santé > Médecine et odontologie > 610 Médecine et santé > 616 Maladies > 616.9 Autres maladies > 616.99 Tumeurs et maladies diverses

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:2188
Déposé le :19 Septembre 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement