Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Rôle de l’élasticité du substrat sur des cellules épithéliales en cours de division et sur la régulation d’activités nucléaires

KOCGOZLU, Leyla (2010) Rôle de l’élasticité du substrat sur des cellules épithéliales en cours de division et sur la régulation d’activités nucléaires. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
7087 Kb

Résumé

Les forces mécaniques ont une incidence dans la croissance et la morphologie des tissus. Le cytosquelette et les contacts focaux ont un rôle structurel sur la cellule. Une première question était de déterminer si l’élasticité du substrat modifie ces organisations, et si elles sont indispensables au maintien d’activités nucléaires de cellules épithéliales PtK2. Le module de Young, E du substrat varie de 0 à 500kPa. Les fibres d’actine et les contacts focaux sont absents pour une élasticité de 0 et 50kPa. La réplication est également inhibée. A partir de 200 kPa, Rac1 est à l’origine de la formation des contacts focaux, des fibres d’actine et de l’initiation de la réplication. Les films de 50kPa permettent l’activité de la transcription. Ces résultats révèlent une régulation sélective et découplée de l’élasticité du substrat sur la réplication et la transcription de cellules PtK2. La deuxième question portait sur le rôle de l’élasticité du substrat lors de la division cellulaire. La sortie de mitose est réduite pour 50kPa et présente des instabilités chromosomiques entraînant l’apoptose. L’élasticité 50kPa provoque d’autres altérations qui sont, un faible engagement des intégrines αv et une déstructuration du fuseau mitotique. Aux faibles élasticités (50kPa), les cellules subissent deux points de contrôle : 1) en mitose par la formation d’instabilités chromosomiques et par l’inhibition de la cytokinèse, 2) en interphase par l’inhibition de la réplication. L’élasticité du substrat pourrait exercer, in vivo, une barrière naturelle soit pour des cellules à fortes motilités ou pour des cellules non migratoires confrontées à des modifications mécaniques de leurs environnements.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences de la vie et de la santé
Mots-clés libres:mécanotransduction ; élasticité du substrat ; adhésion cellulaire ; activités nucléaires ; division cellulaire ; films multicouches de polyélectrolytes
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:2197
Déposé le :26 Septembre 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement