Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Etude du rôle du facteur de transcription TEAD4 dans le contrôle de la différenciation myogénique des myoblastes C2C12 in vitro

BENHADDOU, Ataaillah (2010) Etude du rôle du facteur de transcription TEAD4 dans le contrôle de la différenciation myogénique des myoblastes C2C12 in vitro. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
25037 Kb

Résumé

La famille de facteurs de transcription TEF/TEAD joue un rôle important dans les maladies impliquant l’hypertrophie et l’arythmie cardiaque. TEAD4/TEF3 est fortement et spécifiquement exprimé dans le muscle squelettique lors du développement et est une cible des facteurs de transcription MyoD et Myogenin qui induisent son expression lors de la différenciation des myoblastes C2C12 in vitro. Afin de comprendre le rôle de TEF3 dans la différenciation des cellules C2C12 , nous avons généré des lignées où l'expression de TEAD4 est fortement diminuée par l’expression stable d’un short hairpin RNA (shRNA). La perte de fonction de TEAD4 provoque un défaut de différenciation caractérisé par la présence de myotubes bien plus courts dans les cellules exprimant le shRNA. TEAD4 joue un rôle important dans la fusion des myoblastes pour former des myotubes. Des expériences d’immunoprécipitation de la chromatine (ChIP) couplée à l'hybridation à des puces à ADN (ChIP-chip) ont montré que TEAD4 occupe les promoteurs de plus de 800 gènes, notamment ceux de Myod1 et Myogenin, des microRNAs spécifiques du muscle squelettique tel que mir-206, mir-1 et mir-133a et un ensemble de gènes structuraux impliqués dans la formation de fibres contractiles et les sarcomères. Des expériences de RT-qPCR et des immunoblots à partir des cellules exprimant le shRNA contre TEAD4 ou un shRNA contrôle montrent que TEAD4 est nécessaire à l’expression de Myogenin lors de la différenciation. De plus, TEAD4 régule l’expression de la Dysferlin et de mir-206 qui ont été impliqués récemment dans le contrôle de la fusion des myoblastes ainsi que Caveolin3 et Calpain1, des marqueurs de fusion des moyoblastes.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Mots-clés libres:TEAD4 ; facteur de transcription ; muscle ; différenciation ; fusion ; myod ; myogenin ; myoblaste
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 573 Anatomie, histologie et physiologie animales > 573.7 Squelette et muscles. Appareil locomoteur
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 573 Anatomie, histologie et physiologie animales > 573.7 Squelette et muscles. Appareil locomoteur
Code ID:2228
Déposé le :17 Octobre 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement