Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Rôle des interactions fonctionnelles entre couches superficielles et couches profondes de la corne dorsale de la moelle épinière de rat dans le traitement de l’information nociceptive

PETITJEAN, Hugues (2011) Rôle des interactions fonctionnelles entre couches superficielles et couches profondes de la corne dorsale de la moelle épinière de rat dans le traitement de l’information nociceptive. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
6105 Kb

Résumé

La corne dorsale de la moelle épinière (CDME) est organisée en différentes couches. Chaque couche se caractérise par la présence de neurones intrinsèques contactés par différents types d’afférences sensorielles primaires (ASP). [...] Nos résultats indiquent l’existence d’un réseau polysynaptique transférant l'information nociceptive provenant des fibres exprimant TRPV1 de la couche II vers les couches profondes (III-V) sous la forme d’une stimulation des transmissions synaptiques excitatrices et inhibitrices. Ceci constitue la première démonstration de l'existence de telles interactions fonctionnelles entre couches II et III-IV. De plus, ces résultats suggèrent que l’augmentation de la transmission inhibitrice glycinergique dans la couche II et dans les couches III-IV nécessite un relais neuronal situé dans une couche plus profonde que la couche IV, probablement dans la couche V et dépend de la mise en place d’un phénomène de désinhibition. Nos résultats démontrent que les neurones de la couche II ne reçoivent aucune information synaptique excitatrice ou inhibitrice après stimulation des afférences sensorielles exprimant les récepteurs TRPV2. En ce qui concerne les neurones des couches profondes (III à V) de la corne dorsale, ils reçoivent des informations provenant des fibres sensorielles afférentes exprimant TRPV1 et des afférences exprimant TRPV2. Cette convergence d’information implique à la fois des interneurones excitateurs et inhibiteurs. [...] L’ensemble de ces résultats contribue à une meilleure compréhension de la structure des réseaux d’interneurones spinaux impliqués dans le traitement de l’information nociceptive et met en évidence l’importance des relations synaptiques entre les couches de la corne dorsale lors de ce processus. Une meilleure connaissance de la structure et du fonctionnement de ces réseaux permettra d’aborder l’étude des phénomènes de plasticité fonctionnelle s’opérant dans ces réseaux d’interneurones dans des situations de douleur inflammatoire ou neuropathique.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du Vivant. Neurosciences
Mots-clés libres:corne dorsale ; moelle épinière ; nociception ; douleur ; TRPV1 ; TRPV2 ; couches III-IV ; neurones
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 573 Anatomie, histologie et physiologie animales > 573.8 Système nerveux. Organes des sens
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 573 Anatomie, histologie et physiologie animales > 573.8 Système nerveux. Organes des sens

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:2247
Déposé le :18 Octobre 2011

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement