Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Génomique fonctionnelle de la dégradation microbienne du chlorométhane

ROSELLI, Sandro (2009) Génomique fonctionnelle de la dégradation microbienne du chlorométhane. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
2201 Kb

Résumé

Le chlorométhane (CH3Cl) est un composé organique volatile essentiellement produit naturellement et responsable de 15% de la dégradation de l’ozone stratosphérique due aux composés halogénés. L’estimation du budget global du CH3Cl est incertaine et sous-estime l’importance des émissions végétales et de sa dégradation par les microorganismes. Cette thèse a eu pour but de développer la compréhension des bases moléculaires de la dégradation bactérienne du CH3Cl, avec aussi comme perspective la valorisation des ressources génétiques de l’environnement pour la dépollution. Une approche combinant génomique comparative et fonctionnelle a été développée pour étudier l’adaptation au CH3Cl chez Methylobacterium extorquens CM4, bactérie aérobie pour laquelle une voie d’utilisation du CH3Cl a été identifiée et dont le génome a été séquencé au genoscope. L’analyse du génome de CM4 a révélé l’existence d’un plasmide de 380 kb porteur des gènes connus de la voie d’utilisation du CH3Cl et de la biosynthèse de la cobalamine et du tétrahydrofolate, les deux cofacteurs essentiels à cette voie. L’analyse différentielle du protéome de CM4 cultivé en présence et en absence de CH3Cl a confirmé la voie d’utilisation précédemment proposée, et permis d’identifier de nouvelles protéines associées au métabolisme du CH3Cl. Un dernier volet du travail a été l’étude de la diversité des bactéries CH3Cl-dégradantes associées aux plantes. Trois souches CH3Cl-dégradantes de la phyllosphère ont été isolées à partir de feuilles d’Arabidopsis thaliana, une plante connue pour émettre du CH3Cl. Les résultats de ce travail serviront de base aux études futures de la dégradation bactérienne du chlorométhane.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Mots-clés libres:bactéries méthylotrophes ; chlorométhane ; génomique fonctionnelle ; gènes cmu ; cobalamine ; phyllosphère
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.4 Métabolisme
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.4 Métabolisme

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:2279
Déposé le :08 Juillet 2013

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement