Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Étude des effets des statines sur la fonction mitochondriale des muscles cardiaque et squelettique

BOUITBIR, Jamal (2010) Étude des effets des statines sur la fonction mitochondriale des muscles cardiaque et squelettique. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
8325 Kb

Résumé

Les statines sont des médicaments très efficaces dans le traitement de l’hypercholestérolémie. Cependant, elles entraînent des effets délétères qui se traduisent par l’apparition de douleurs musculaires. Il a été clairement établi que la mitochondrie était une cible privilégiée des statines et était la principale source des radicaux libres. Cependant, aucune étude n’a été consacrée sur l’effet de statines sur cette production de radicaux libres. La première partie de ma thèse a démontré que, in vitro, l’atorvastatine diminue la respiration mitochondriale musculaire, quel que soit le phénotype, et augmente la production de ROS. Par contre, un entraînement en endurance prévient ces effets délétères sur les muscles squelettiques. Par ailleurs, nous avons démontré que, sur des rats traités chroniquement avec l’atorvastatine, les capacités d’endurance sont diminuées. La seconde partie de ma thèse a montré que ces statines agissent selon le concept du « mitohormesis ». En effet, elles entraînent dans le muscle squelettique une augmentation importante de radicaux libres débordant le système antioxydant et entraînant une désactivation de la biogenèse mitochondriale et une altération des capacités oxydatives musculaires. Par contre, dans le cœur où les capacités antioxydantes sont importantes, elles entraînent une augmentation modérée des ROS qui permet l’activation de voies de signalisation menant à la biogenèse mitochondriale. Ces travaux ont permis de comprendre pourquoi et comment les statines agissaient différemment dans le cœur et les muscle squelettiques et d’ouvrir des pistes dans le traitement des douleurs musculaires suite à un traitement avec des statines.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Physiologie et biologie des organismes, populations interactions
Mots-clés libres:statines ; mitochondries ; ROS ; mitohormesis ; muscle cardiaque ; muscle squelettique
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.4 Métabolisme
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.4 Métabolisme

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:2310
Déposé le :06 Février 2012

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement