Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Étude de l’interaction entre stress chronique et polymorphisme de l’apolipoprotéine E dans les processus émotionnels et cognitifs chez la souris : implications dans la maladie d’Alzheimer ?

KOUTSEFF, Alexis (2011) Étude de l’interaction entre stress chronique et polymorphisme de l’apolipoprotéine E dans les processus émotionnels et cognitifs chez la souris : implications dans la maladie d’Alzheimer ? Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
3584 Kb

Résumé

L’apolipoprotéine E (ApoE) est impliquée dans le transport de lipides, mais aussi dans des pathologies neurodégénératives telle que la Maladie d’Alzheimer (MA). Il existe trois isoformes humaines d’ApoE (ApoE2, ApoE3 et ApoE4 ; ApoE4 augmente le risque d’apparition de la MA, ApoE2 le diminuerait), dont nous avons tout d’abord étudié l’impact sur le comportement chez des souris adultes Knock In. Dans un premier temps, nous avons montré des effets anxiolytiques chez les mâles et anxiogéniques chez les femelles et aucun effet dans les tâches de mémoire dans nos conditions liés aux mutations ApoE-KI. Dans un deuxième temps, l’étude de l’impact d’un stress chronique sur les comportements émotionnels et cognitifs chez des souris âgées ApoE-KI a montré une anxiolyse chez les souris ApoE2 et ApoE4 mâles et une anxiogénie chez les femelles ApoE4, ainsi qu’un diminution de la résignation des souris ApoE2 mâles et femelles opposée à l’augmentation du désespoir chez les souris ApoE3 femelles, toutes préalablement stressées. De plus, les souris ApoE4 âgées montrent des déficits de mémoire _plus précoces chez les femelles_ alors qu’au contraire les souris ApoE2 femelles même très âgées présentent une amélioration des performances mnésiques. Enfin, l’étude de l’impact des différentes ApoE, de l’âge et du sexe, sur la neurogénèse hippocampique a montré un effet délétère lié d’ApoE4 sur la prolifération neuronale chez la souris jeune (mâles et femelles), prolifération a contrario favorisée chez la souris ApoE2 femelle. Cette prolifération diminue avec l’âge, particulièrement chez les femelles, excepté les souris ApoE3 femelles chez qui elle demeure relativement préservée.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Neurosciences
Mots-clés libres:apolipoprotéine E ; Alzheimer ; stress chronique ; comportement ; neurogénèse ; cognition ; émotions ; souris transgéniques
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.5 Diverses biomolécules
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.5 Diverses biomolécules
Code ID:2335
Déposé le :22 Février 2012

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement