Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Amélioration de la résistance à la rayure de surfaces de polymère (PMMA)

MUHAMMAD, Mansha (2011) Amélioration de la résistance à la rayure de surfaces de polymère (PMMA). Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
8547 Kb

Résumé

L'objectif de thèse était d'étudier le gain en résistance à la rayure apporté par ajout de plastifiants. L'hypothèse de départ était que l'on pouvait améliorer la résistance à la rayure en diminuant le coefficient de frottement. Les résultats expérimentaux confirment que les amides de différents acides gras sont efficaces en petites quantités pour réduire le coefficient de frottement sur surfaces de PMMA, et qu'un excès diminue ce bénéfice probablement en raison de leur effet « gommant «  sur la surface. Les observations in-situ des aires de contact ont confirmé que la déformation moyenne lors du contact glissant est diminuée de manière significative pour les échantillons qui présentent le coefficient de frottement plus bas. Cette diminution du coefficient de frottement par les amides d'acides gras n'a pas pu être corrélée par le changement de l'énergie libre de surface du PMMA, et a été réalisée sans modifier le comportement volumique à l'échelle macroscopique comme à l'échelle submicronique. Il est supposé que le frottement est réduit par modification du comportement volumique seulement pour une très faible épaisseur non détectable par nana indentation. L'analyse mécanique du contact a montré que l'amélioration de la résistance à la rayure, quantifiable par un accroissement de l'angle de retour du contact, est clairement observée pour les contacts partiellement plastifiés. L'influence du coefficient de frottement dans le domaine du contact élastique comme pour les contacts largement plastifiés est presque négligeable. Dans le premier cas, la frontière entre domaine de contact élastique et élastoplastique est gouvernée uniquement par les propriétés mécaniques volumiques. Dans le second cas, la déformation géométrique du contact (directement liée la géométrie de la pointe) contrôle les déformations imposées au polymère.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Chimie-Physique. Physique des polymères
Mots-clés libres:co-efficient de frottement ; plastifiant ; PMMA ; amides d'acide gras ; angle de retour de contact ; énergie libre de surface ; comportement volumique ; pression de contact
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 530 Physique > 531 Mécanique classique, mécanique des solides > 531.4 Frottement et viscosité des solides
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 530 Physique > 531 Mécanique classique, mécanique des solides > 531.4 Frottement et viscosité des solides

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-3 Chimie, matériaux, plasturgie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 620 Sciences de l'ingénieur > 620.1 Mécanique de l'ingénieur (mécanique appliquée) et matériaux > 620.19 Autres matériaux
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences appliquées > 620 Sciences de l'ingénieur > 620.1 Mécanique de l'ingénieur (mécanique appliquée) et matériaux > 620.19 Autres matériaux

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-20 Physique, chimie, matériaux
Code ID:2359
Déposé le :02 Mars 2012

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement