Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Caractérisation et quantification de la déformation extensive des marges passives peu magmatiques profondes : exemples des marges Ibérie-Terre Neuve et Sud-Atlantiques

SUTRA, Emilie Marie (2011) Caractérisation et quantification de la déformation extensive des marges passives peu magmatiques profondes : exemples des marges Ibérie-Terre Neuve et Sud-Atlantiques. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
58601 Kb

Résumé

Les découvertes réalisées dans les marges passives peu magmatiques profondes ont montré la nature complexe de ces dernières. Cependant les processus permettant l’accommodation de l’extension lithosphérique qui les affecte et étant à l’origine de leur architecture particulière, sont encore incompris. Les résultats de ce travail ont montré l’importance de la caractérisation des marges passives peu magmatiques et plus particulièrement de la déformation extensive qui les affecte, par un certain nombre d’éléments fondamentaux. L’identification systématique de ces éléments par des méthodes d’observation directe (imagerie sismique) ou indirecte (méthodes potentielles), a permis de définir quatre grands domaines et trois limites majeures. Le concept nouveau développé au cours de cette thèse a été de décrire ces domaines et limites à travers l’évolution spatio-temporelle des marges et d’avoir pu caractériser et quantifier la déformation associée à ces domaines. Cette approche a permis de proposer une inversion cinématique des marges Ibérie-Terre Neuve à l’échelle du rift et de tester ce nouveau concept le long des marges brésilienne et ouest-africaine. Cette étude montre le rôle crucial du niveau découplant intra-crustal contrôlant la déformation extensive. L’interaction des horizons cassants et ductiles de la croûte continentale au cours du rifting est un processus complexe, à considérer en trois dimensions et contrôlé par l’héritage structural, thermique et compositionnel. La compréhension et la prédiction de l’évolution des marges passives restent dépendantes de la compréhension spatiale et temporelle des interactions complexes entre l’héritage et les processus de rifting

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Géologie. Géophysique
Mots-clés libres:marges passivs peu magmatiques ; atlantique ; déformation extensive ; couplage ; Ibérie-Terre Neuve ; Afrique-Brézil
Sujets:UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-34 Autres
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-15 Sciences de la terre et de l’univers, environnement
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 550 Sciences de la Terre > 551 Géologie, hydrologie, météorologie > 551.8 Géologie structurale. Tectonique
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 550 Sciences de la Terre > 551 Géologie, hydrologie, météorologie > 551.8 Géologie structurale. Tectonique
Code ID:2420
Déposé le :04 Avril 2012

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement