Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Mécanisme d’incorporation des segments d’ARNv d’un virus influenza A aviaire : comparaison avec un virus humain et implication pour le réassortiment génétique

GAVAZZI, Cyrille (2011) Mécanisme d’incorporation des segments d’ARNv d’un virus influenza A aviaire : comparaison avec un virus humain et implication pour le réassortiment génétique. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
18759 Kb

Résumé

Le génome des virus influenza A est composé de 8 ARN viraux de polarité négative (ARNv). Les données de la littérature suggèrent l’existence de mécanismes spécifiques permettant l’incorporation de 8 ARNv différents et il a été montré que les régions codantes et non codantes aux extrémités des ARNv jouent un rôle essentiel dans ce mécanisme. Nous pensons que l’incorporation des ARNv est gouvernée par des interactions intermoléculaires directes entre certaines de ces régions. Il a été montré au laboratoire, par des expériences de retard sur gel, que les ARNv d’un virus influenza A humain de sous-type H3N2 interagissent ensemble dans un réseau d’interactions complexes. Le plus souvent, ces interactions se font via des régions qui sont proches des extrémités des ARNv et correspondent aux régions définies dans la littérature comme nécessaires à l’incorporation des ARNv. Durant ma thèse, nous avons montré que ce réseau d’interactions n’est pas conservé pour un virus aviaire de sous-type H5N2 et que les régions interagissant sont systématiquement localisées à distance des extrémités des ARNv. Nous avons également démontré qu’une interaction directe entre deux ARNv joue un rôle crucial dans leur incorporation dans les virions. Avec un doctorant du laboratoire du Pr Lina (Lyon), nous nous sommes intéressés au réassortiment génétique entre les souches précitées. Nous avons montré que des facteurs génomiques limitent le réassortiment génétique et nos résultats suggèrent fortement que ce processus est gouverné par des interactions entre les ARNv des deux souches. Nous proposons donc que les processus de réassortiment génétique et d’incorporation du génome sont intimement liés.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences de la vie et de la santé. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Mots-clés libres:virus influenza A ; grippe ; ribonucléoparticule virale ; incorporation d’un génome à ARN segmenté ; réassortiment génétique ; interactions ARN/ARN ; génétique inverse ; mutations compensatoires
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 572 Biochimie > 572.8 Génétique biochimique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 660 Génie chimique, technologies alimentaires > 660.6 Biotechnologie > 660.63 Génie biochimique
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences appliquées > 660 Génie chimique, technologies alimentaires > 660.6 Biotechnologie > 660.63 Génie biochimique
Code ID:2466
Déposé le :02 Octobre 2012

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement