Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

RANK et la régulation de l’homéostasie de la peau et du ganglion lymphatique

HESS, Estelle (2011) RANK et la régulation de l’homéostasie de la peau et du ganglion lymphatique. Thèses de doctorat, Université de Strasbourg.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
43876 Kb

Résumé

Le récepteur activant NF-κB (RANK), connu pour son rôle dans le remodelage osseux, est aussi impliqué dans le développement d’appendices de la peau et dans la biologie des cellules épithéliales, amenant la question de son rôle dans la peau et les follicules pileux (FP). Nous avons montré que les souris déficientes pour RANK ou son ligand (RANKL) ne peuvent initier une nouvelle phase du cycle pileux et qu’elles présentent une homéostasie de l’épiderme altérée. De plus, la surexpression de RANK dans les cellules souches (CS) des FP et l’administration de RANKL activent le cycle pileux et la croissance de l’épiderme. Les CS du FP expriment RANK et RANKL est activement transcrit par le FP en croissance mettant en évidence le rôle de RANK dans l’activation des CS pour l’entrée dans le cycle pileux. En plus de ces fonctions, RANK est requis pour le développement des ganglions lymphatiques (GL). Cette fonction est partagée avec le récepteur de la lymphotoxine LTβR qui est de plus impliqué dans le maintien de l’organisation du GL. Nous avons donc étudié la fonction de RANK dans le GL adulte en travaillant sur des souris surexprimant RANK dans le FP et développant une hyperplasie des GL drainant la peau. Ces GL présentent une proportion de cellules hématopoïétiques et stromales normale. Nous avons montré que RANKL dérivé de la peau induit la prolifération des cellules stromales ainsi que l’expression de chemokines et de molécules d’adhésion, déclenchant la croissance du GL. Ainsi nous avons décrit une nouvelle fonction de RANK dans le contrôle de la plasticité du GL et souligné l’importance des signaux dérivés des tissus pour l’homéostasie des organes lymphoïdes secondaires.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Discipline de la thèse / mémoire / rapport :Sciences du vivant. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie. Immunologie
Mots-clés libres:RANK ; ganglion lymphatique ; peau ; homéostasie ; superfamille du TNF
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 571 Physiologie et sujets voisins > 571.6 Biologie cellulaire
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 571 Physiologie et sujets voisins > 571.6 Biologie cellulaire

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-5 Santé, industrie du médicament, cosmétique
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 571 Physiologie et sujets voisins > 571.9 Pathologie > 571.96 Immunité
Classification Thèses Unistra > Santé > Sciences de la vie, biologie, biochimie > 570 Sciences de la vie. Biologie. Biochimie > 571 Physiologie et sujets voisins > 571.9 Pathologie > 571.96 Immunité

UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-16 Sciences de la vie et de la santé, psychologie
Code ID:2488
Déposé le :02 Octobre 2012

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement