Logo de l'E.N.T. Alsace
Thèses électroniques Service Commun de la documentation
Logo de l'Université de Strasbourg
Thèses et Mémoire de l'Université de Strasbourg

Contribution à la synthèse et à l’étude des propriétés magnétiques de phases intermétalliques RTX et RT2X2 (R = Ca, La et lanthanoïdes, T = métaux de transition, X = métalloïdes) de symétrie quadratique

HALICH, Khalid (2004) Contribution à la synthèse et à l’étude des propriétés magnétiques de phases intermétalliques RTX et RT2X2 (R = Ca, La et lanthanoïdes, T = métaux de transition, X = métalloïdes) de symétrie quadratique. Thèses de doctorat, Université Louis Pasteur.

Plein texte disponible en tant que :

PDF - Un observateur de PDF est nécessaire, comme par exemple GSview, Xpdf or Adobe Acrobat Reader
39943 Kb

Résumé

Ce mémoire rassemble des données relatives à l’analyse cristallochimique et magnétique de diverses phases nouvelles adoptant les structures quadratiques de type CeFeSi, CeScSi et ThCr2Si2. Des mesures magnétiques et la diffraction neutronique ont permis de caractériser le comportement magnétique des systèmes R(Ru1-xFex)Si avec R=Nd et Pr. Une transition antiferromagnétique-ferromagnétique est observée pour 0,6 < x < 0,7 dans le système Nd(Ru1-xFex)Si et nous avons mis en évidence la première structure ferromagnétique cantée dans les composés isotypes de CeFeSi. L’autre solution solide Pr(Ru1-xFex)Si est caractérisée par un ordre antiferromagnétique pour 0 < x < 0,8 avec une forte diminution du moment magnétique du praséodyme lorsque x augmente. L’étude complète des propriétés magnétiques des phases RZrSb avec R = Gd-Tm nous a permis de déterminer leurs structures magnétiques qui est très influencées par la nature de l’élément lanthanoïdique. En effet, la structure est ferromagnétique pour TbZrSb et purement antiferromagnétique pour ErZrSb. Nous avons réussi à caractériser structuralement et magnétiquement les siliciures RIr2Si2 et les germaniures RPd2Ge2 avec R = Nd et Pr, isotypes de ThCr2Si2. Cette étude magnétique nous a permis de déterminer deux nouvelles structures magnétiques pour les composés NdIr2Si2 et PrPd2Ge2 et de montrer que la température d’ordre magnétique est élevée dans le composé PrIr2Si2 (TN = 47 K) en comparaison de celle observée dans le composé PrPd2Ge2 (TN = 5 K). Enfin, nous avons apporté une contribution à l’analyse magnétique du comportement ‘exotique’ du sous-réseau de manganèse dans les composés pseudoternaires CaMn2-xTxGe2 (T = Cr, Co, Ni) isotypes de ThCr2Si2. La substitution du manganèse par le chrome et le nickel dans les composés CaMn2Ge2 a montré la stabilisation du couplage antiferromagnétique quelle que soit la valeur de x tandis qu’une composante ferromagnétique apparaît dans la série de CaMn2-XCoXGe2 avec l’augmentation de x. Le composé CaMnCoGe2 nous paraît tout à fait intéressant pour des investigations futures, puisque ce composé présente une transition antiferro-ferromagnétique dès 325 K.

Type d'EPrint:Thèse de doctorat
Mots-clés libres:Siliciures et germaniures ternaires et pseudoternaires ; lanthanoïdes et métaux de transition, Structures cristallines; mesures magnétiques, chaleur spécifique, diffraction des neutrons, structures magnétiques
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 546 Chimie inorganique
Classification Thèses Unistra > Sciences, technologies > Sciences de la nature et mathématiques > 540 Chimie, minéralogie, cristallographie > 546 Chimie inorganique

UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-3 Chimie, matériaux, plasturgie
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-20 Physique, chimie, matériaux
Code ID:857
Déposé le :06 Décembre 2004

Administrateurs de l'archive uniquement : éditer cet enregistrement